À Manhattan ou à Rio, en Balenciaga ou en Prada.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Duchesne ou lorsque la vie en communautée n'est pas forcement facile

Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin J. Force
Sang~Bleu
Sang~Bleu
avatar

© Crédit Kit : //

Messages : 188
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 25
Âge du personnage : 16 ans
Localisation : Dans Manhattan

MessageSujet: Duchesne ou lorsque la vie en communautée n'est pas forcement facile   Ven 30 Avr - 8:56

Duchesne
Ou
Lorsque la vie en communautée n'est pas forcemément facile
Le matin, je détestais le matin ! J'avais balancé mon réveil à travers la pièce, la journée ne promettait pas d'être très très bonne... Ca commençait mal, et c'était signe que quelque chose me perturbait... Je me levais et descendais dans la cuisine prendre mon petit déjeuné, Mimi y était déjà! Après l'avoir embrassé sur la joue et marmonnait un espèce de bonjour j'engloutissais le repas et montais prendre ma douche. Une fois les portes de mon armoire ouverte je choisis un jean sans rien d'exeptionel mais pourtant à un prix fou pour une simple étiquette avec une chemise blanche et bien entendu le pull marine que je portais souvent pour aller en cour. L'heure avança rapidement je partais prendre un taxi pour me rendre en cours. Je le pris seul !Mimi était déjà parti avec l'une de ses amis.

Je regardais le paysage défilait sous mes yeux, pourtant le regard perdu et les pensées ailleurs. Ca m'arrivait souvent d'avoir des flash au matin, je voyais les rues comme elle était à une autre époque, pourtant cette fois-ci je me concentrais plus que d'habitude sur chacun des détails. Perdu dans mes pensées ce fut le chauffeur qui m'indiqua que nous étions arrivés, je payais la course et sortaient rapidement.

Mon sac balançait sur l'épaule je regardais l'immense bâtiment qui était devant moi : Le lycée Duchesne ! Le lycée le plus en vue de toute la région réputée pour ses élèves prestigieux et de grandes familles et ce qui étaient sortis diplômés et qui avaient maintenant des situations très enviables. Immediatement des amis de la Crosse, avancèrent vers moi pour me saluer, malgré le fait que je ne sois pas d'humeur je me forçais à sourire et nous entrions dans les couloirs chargés.

Comme d'habitude notre entrée ne passa pas inaperçu, de nombreuses filles se retournèrent sur moi, je ne pris pas la peine de faire signe à qui que ce soit à part Mimi, ma jumelle, ma moitié, mon âme soeur. Je savais que beaucoup d'humains se posaient des questions sur cette relation assez spéciale mais je m'en fichais mon destin était de me lier à elle !

Je quittais mes coéquipiers et me dirigeais vers mon casier afin d'y prendre mes cours des deux premières heures. Une fois ceci fini, je claquais la porte de mon casier et me retournais peut être un peu trop violemment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Duchesne ou lorsque la vie en communautée n'est pas forcement facile   Sam 1 Mai - 22:48

La matinée était étrangement sombre, une grise pale et salasse s’étendait dans les cieux offrant une image tiré d’un film d’horreur. Une grosse brume blanchâtre couvrait quand a elle le sol. C’était frustrant et effrayant. Dolce, avait la sensation d’être perdu, comme si le soleil n’allait jamais revenir. Sur le rebord de Sa fenêtre elle regardait l’horizon du moins le peu qu’elle puisse le voir. La brume couvrait tellement le sol que Dolce ne le voyait à quelques mètres à peine. Elle plissait son regard, fermant légèrement ses yeux dans l’espoir de voir des détails plus net mais rien la brume prenait toute la beauté de la vue qui s’offrait de son balcon. Pourtant cette ville était plutôt habituée au soleil, rarement les rayons du soleil disparaissaient mais ce matin cela semblait différent. Elle sentait déjà que quelques choses allaient changer mais elle ignorait encore la nature de ce changement. Elle restait la sans bouger comme si elle était paralysée, comme si ses deux pieds étaient collés sur le sol blanc de sa chambre. Avérait dire elle ne savait pas ou aller, elle l’impression d’être un peu perdu, ses jambes maigrichonnes tremblaient jusqu'à ce qu’elle reprenne conscience, secouant son visage, comme pour se dire réveille toi Dolce réveille toi. Prenant bien appuie sur ses deux jambes, elle s’approchait de son lit, qu’elle fit, avec plus de force que d’habitude. Se dépêchant, allant à une vitesse qui l’étonna elle-même. Elle alla directement en direction de la salle de bain, elle se plongeait corps et âme sous une bonne douche chaude. Elle laissa l’eau le long de mon visage, le levant même vers la paume pour profiter des biens faits de cette chaleur qui la détendait totalement. Au bout de quinze minutes, elle attrapait le peignoir blanc qui se tenait à gauche de la douche ; posant ses pieds sur le calage froid, elle frissonnait. Glissant ses pieds dans une paire de pantoufles en rose clair. Le miroir flou à cause de la vapeur l’empêcher de voir son reflet, elle avait l’impression d’être invisible, elle passait donc un coup de main et laissait apparaitre son visage, humide et pâle. Elle ne c’était jamais considérais comme une jolie fille, simplement elle essayer de ne pas se plaindre et l’avis des autres l’avaient longtemps était sans intérêt. Quittant la pièce, elle rejoignit sa chambre, toujours aussi sombre, elle qui pourtant offrait des teintes clair tel que le blanc et le fushia Elle s’asseyait quelques minutes jambes croisées sur son lit, pensant à ses envies, Reprenant ses esprits, en se secouant le visage elle ouvrit l’armoire ou ses vêtements étaient disposés. Elle attrapait un pantalon en jeans simple, basic, cigarettes noir, un top blanc accompagné d’un veston noir et d’une paire de talon chanel. Le manque de lumière ne cessait de grandir en ville, une atmosphère sombre, un vrai régal.

Dolce marcha jusqu'à Duchesne, chaque jour se faire passer pour un sang bleu, fourbe et sans grand intérêt l’amuser, elle adorait ça, ce pouvoir quel dégagée et savoir qu’a n’importe qu’elle instant elle pourrait tuer ces pauvres petits vampires en particulier Mimi et sa clique avec laquelle elle prenait le plus grand plaisir à s’amuser. Depuis son arrivé ici, personne n’avait découvert Ananiel l’ange de la manipulation, il ne voyait qu’en elle l’ange de la passion, ridicule n’est il pas ? Mais cela était en réalité une pure délectation. Doucement la lumière et le soleil gagnèrent le ciel quand elle posa un pied sur les marches de ce grand bâtiment, aux allures anciennes. En entrant Dolce vit au loin la chevelure blonde et la silhouette gracieuse de Madeleine dite Mimi en compagnie de son frère Benjamin dit Jack ; les jumeaux Force une icône – c’est repartie pour une nouvelle journée – pensa Dolce en s’avançant dans le long couloir, croisant des visages familiers ou nom. Blood prit un grand plaisir à lire le désespoir sur le visage de Jack, cherchant une sorte d’issue de secours. En moins de temps qu’il faut pour le dire la jeune femme fut prés du casier de Jack, le voyant violement claquer cette porte.

« Cette pauvre porte ne ta rien fait mon cher. Ce manque de tact serait-il le fruit d’une soudaine colère du à ces jeunes femmes te tournant autour ? ou alors à d’autre événements qui me sont encore inconnue »
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin J. Force
Sang~Bleu
Sang~Bleu
avatar

© Crédit Kit : //

Messages : 188
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 25
Âge du personnage : 16 ans
Localisation : Dans Manhattan

MessageSujet: Re: Duchesne ou lorsque la vie en communautée n'est pas forcement facile   Dim 2 Mai - 4:07

Lorsque j'étais dans des jours comme aujourd'hui, il fallait très certainement m'éviter.. J'étais connu pour mes humeurs, ce qui avait de bons et de mauvais côtés ! Les bons ce que l'on évitait de me contredire, mais les mauvais c'était la réputation que ca apportait. Enfin pour mon cas, cette réputation était vite oubliée du fait que je sois très populaire et en même temps un sang bleus. Je lançais un dernier regard à Mimi, elle était ma moitié et ma soeur jumelle même avant de savoir que nous étions liés je sentais ce lien entre nous qui était très fort. Elle avait le don de me calmer quand j'étais dans ces mauvais jours !

J'avais donc la tête dans mon casier, balançant des cahiers qui étaient dans mon sac et en prenant d'autres. Qu'est-ce que j'avais en première heures ? Ah oui, Histoire et Math ... Lorsque ce fut fini je claquais la porte assez violemment dans un excès d'humeur et lâchais un soupire. Une voix féminine se fit entendre, je me retournais vers elle. Une jeune femme que j'avais déjà vu certainement avec Mimi était venu me parler, certainement surprise par ma violence soudaine. Je souris à sa remarque, non ce n'était pas le cas, pas cette fois ! Aucune demoiselle ne m'avait énervée ou trop suivie :

_" Non ce n'est pas la faute de ses demoiselles aujourd'hui ! Uniquement une mauvaise nuit passée."

Un bruit attira doucement mon attention sur le côté, encore ce prof de math qui s'était pris quelque chose et était tombé dans le couloir à la vu d'une jeune femme entrain de se changer. Je levais les yeux au ciel, ca ne génait vraiment que lui! Je revins à notre conversation et dit en souriant encore plus cachant mon trouble de la journée :

_" Ne t'inquiete pas, elle a l'habitude! Elle est solide..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Duchesne ou lorsque la vie en communautée n'est pas forcement facile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Duchesne ou lorsque la vie en communautée n'est pas forcement facile
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un film documentaire sur la communauté haitienne ...
» [Présentation] Chargée de communauté LEGO Harry Potter [Validée]
» Lorsque le passé revient en force. [Libre 1 personne]
» Création d'une communauté marchande :D
» Communauté Roleplay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Vampires de Manhattan :: 
{°_Le Sanctuaire de Blue Bloods
 :: {°_Trace des RP du passé
-
Sauter vers: