À Manhattan ou à Rio, en Balenciaga ou en Prada.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Undisclosed Desires // Lycée Duchesne;;

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Undisclosed Desires // Lycée Duchesne;;   Dim 15 Aoû - 8:56

Undisclosed desires in my heart

Discover the playlist Undisclosed desires heart with Britney Spears



Jennilyn envoya son livre voltigé au pied de sa bibliothèque. Le livre atterri à quelques mètres du lieu souhaité mais Jennilyn ne s'en formalisa pas. Elle s'était effondrée sur son oreiller, en pleure. Pourquoi tout le monde avait le droit de vivre heureux sauf elle ? Pourquoi dans les livres, le couple, les ami(e)s ou les frères et sœur finissaient toujours par se retrouver, vivre heureux et ne plus jamais se quitter ? Pourquoi était-elle seule ? Pourquoi Amelyn était-elle partie ? Tant de question dont Jennilyn continuait à s'évertuer à trouver la réponse alors qu'elle savait très bien qu'elle ne la trouvera jamais. Tellement d'interrogation auxquelles personne n'avait trouvé la solution. Autant de mystère dont le secret restera entier.

Jennilyn s’adossa à son oreiller après avoir pleuré pendant un moment. Elle se leva et ouvrit son dressing. Elle choisi un débardeur noir, un jean légèrement délavé et une veste de cuir noir. Elle sorti de sa chambre avec ses habits et parti s’enfermer dans la salle de bain. Elle se prit une longue douche, se lava les cheveux puis en ressortit. Elle s’habilla avec les vêtements choisi puis se maquilla légèrement. Elle passa une main dans ses cheveux pour les coiffer grossièrement puis échappa à la chaleur étouffante de la salle de bain en allant dans la cuisine. Elle se servit un bol de café fort et prit une barre vitaminée comme en mangeait beaucoup sa mère. Jennilyn jeta un coup d'œil à la pendule qui résonnait dans la cuisine. 7h45. Très bien, pile dans les temps. Elle finit son café, sortit de la cuisine après avoir débarrasser, alla prendre son sac dans sa chambre et partit de la maison sans un bruit.

---

En arrivant au Lycée Duchesne, Jennilyn contempla vaguement la façade de son lycée avant de s'engouffrer dans le bâtiment. Elle passa devant plusieurs groupes d'élève qui la regardèrent avec dédain, avant de replonger dans leur conversation. Levant les yeux au ciel, Jennilyn alla se poster devant la porte de son premier cours de la matinée avec la ferme intention de ne pas en bougeant tant que le cours n'aurait pas commencé. Elle posa son sac à ses pieds et s'assit contre le mur. Elle ramena ses genoux sous son menton et attendit. Son premier cours de la journée était histoire. Une matière qu'elle adorait. De quoi se changer les idées, de plus le sujet actuel était " La cour de Louis XIV". Un sujet qui la passionné plus que de raison depuis sa vision de sa soeur et elle à la cour du Roi Soleil. Elle sortit un roman de son sac, et l'entama avec le même entrain que celui du matin-même, même si elle savait qu'il allait aussi la faire pleurer. Elle lu la première phrase et savoura son roman en avance.


Dernière édition par Jennilyn Winstead le Dim 22 Aoû - 5:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Undisclosed Desires // Lycée Duchesne;;   Lun 16 Aoû - 6:27

En retard! Génial! Ce n'était pas son jour aujourd'hui! Le pire : il s'était levé à l'heure! Il avait eu parfaitement le temps de se préparer. Mais il n'avait pas vraiment bien dormi. Mattew était quasiment insomniaque et ce depuis la mort de sa soeur Eva. Généralement il arrivait à dormir trois, quatre heures et cela lui suffisait. Mais cette nuit là, il n'avait dormi que deux heures. Autant dire que c'était peu! D'où sa tête en l'air du jour. Il était partit sans son téléphone portable et ses clopes.
Il était déjà descendu et était arrivé quasiment à l'arrêt de bus. Il avait bien hésité pour retourner les chercher... Son portable encore il pouvait s'en passer, mais les cigarettes...impossibles! Il préférait être certain d'en avoir pour la journée. Il était donc remonté chez lui et avait bien sûr loupé le bus. Il dut patienter quinze minutes pour le suivant. Et New-York était New-York! A cette heure-ci le trafic était dense! Les taxis ne se gênaient pas pour forcer le passage. Le bus tentait de faire de même, mais le plus fort ne gagne pas forcément dans ce genre de situation! Il fulminait. Cela faisait un mois qu'il venait d'être embauché au lycée de Duchesne comme cuisinier et jusqu'ici tout s'était bien passé... Enfin il n'était jamais arrivé en retard en tout cas.

Une fois enfin arrivé sur son lieu de travail, il constata qu'il avait une demi-heure de retard! Autant dire que cela n'allait pas passer inaperçu! Il ne se souvenait même plus du menu du jour. Il y aurait surement de la viande encore. Ils étaient vachement viande dans ce lycée! Il doutait que cela était très diététique. Mais après tout, ce n'était pas son problème! Il devait faire ce qu'on lui demandait de faire, un point c'est tout.
Les élèves étaient déjà nombreux à cette heure-ci. D'habitude il arrivait avant l'ouverture. Autant dire que cela le changeait de voir un lycée remplit à son arrivée!
Il décida de prendre un raccourci et de passer par l'intérieur pour gagner cinq minutes. Sinon il aurait dû faire tout le tour pour arriver directement à l'arrière du self.

Quand il y repensait, c'était un comble pour lui de travailler dans un lycée, lui qui n'y avait jamais mis les pieds auparavant! Mattew n'avait aucun diplôme en poche et il s'en était bien sortit jusqu'ici. Bon, il avait vécu tout de même quelques galères mais dans l'ensemble il avait toujours réussi à s'en sortir.
Comme il n'y avait pas grand monde encore dans les couloirs, il en profita pour accélérer le pas et se mettre à courir. Cela devait être interdit, mais il n'était pas élève! Il dérapait aux intersections sur le sol glissant et évitait quelque fois de justesse des élèves.
Il ne fit même pas attention à la jeune étudiante assise par terre, livre à la main jusqu'à ce qu'une femme de ménage sorte d'une salle de cours, chariot situé devant elle. Pour l'éviter, il n'eut d'autres choix que de sauter par dessus la jeune fille in extremis.Tout ceci s'était passé tellement vite.
La femme de ménage lui lança un regard noir puis leva les yeux au ciel.

Il allait continuer sa route lorsqu'il se souvint tout de même de la jeune fille. Il s'approcha pour savoir s'il ne lui avait pas fait de mal.


-Ca va? Je ne vous ai pas touché?

Soudain, il vit au sol, non loin d'elle, son portable...en mille morceaux. Il laissa échapper un juron en allant les récupérer. Ce n'était vraiment pas son jour!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Undisclosed Desires // Lycée Duchesne;;   Sam 21 Aoû - 4:58

Jennilyn avait le nez plongé dans son livre. Une intrigue à la cour du Roi Soleil mélangée à une histoire d'amour. De quoi la faire pleurer toutes les nuits pendant une semaine. Les larmes n'étaient pas réparatrices mais elles soulagaient. Cela fairait sept ans, dans une semaine, qu'Amelyn était morte et cela faisait toujours aussi mal. La douleur ne s'était pas atténuée, loin de là, elle s'était même parfois accentuée, mais Jennilyn avait appris à dormir avec, à manger avec, à vivre avec. Elle n'imaginait même plus exister sans cette boule à l'estomac, cette crampe constante, ce rappel que des deux jumelles s'aurait pu être elle qui serait morte après avoir fait vingt mètres dans le vide, en hurlant. Ce cri; Jennilyn se reveillai en sursaut pratiquement toutes les nuits, le cri de sa jumelle résonnant dans ses oreilles, son regard paniqué la fixant comme une dernière prière muette " Aide-moi; Sauve-moi; Ne me laisse pas". Jennilyn impuissante avait regardé sa soeur tomber, vu son corps se disloquer au contact de la terre ferme. En elle-même, quelque chose c'était brisé qui jamais ne se guérirait. Quand l'esprit de sa soeur avait quitté le corps, Jennilyn avait perdu connaissance, comme si une partie de son esprit était parti avec celui d'Amelyn. Leur parents avaient essayé de "guerir" Jennilyn de son hébétude, ils avaient enlevé toutes les photos où les deux jumelles apparaissaient, ou celle où il n'y avait qu'Amelyn. Plus personne ne parlait d'elle dans la famille. Il n'y avait que Jennilyn pour gardait son esprit dans la famille. Sa chambre était tapissée de photos des jumelles ou seulement d'Amelyn, elle avait gardé une petite robe rouge à fleur blanche et l'avait gardé au fond de son armoire, dans une boite blanche. La chambre respirait l'esprit d'Amelyn. Plus elle avancait dans son cycle de Sang-Bleu, plus les souvenirs affluait, plus elle était triste, consciente que dans tout les autres cycles elle était avec Amelyn.

Jennilyn releva le nez de son livre quand une femme de ménage avec son chariot sortit de la salle de cours en face d'elle. Elle allait reprendre sa lecture quand quelque chose ( ou quelqu'un ) lui passa au dessus. Surprise, elle leva les yeux vers le "truc". Le visage fermé, elle se redressa, ferma son livre et se releva. Elle attrapa son sac qu'elle ramena contre le mur. N'étant pas très grande, Jennilyn n'aimait pas les confrontations, mais elle savait se défendre, ce qui lui était très utile quand quelqu'un la dérangeai pendant qu'elle lisait. Ce dont elle avait horreur. Les personnes qui avait fait ça, s'était vite sauvé sans demander leur reste. Quand Jennilyn leva les yeux, elle eut malgré tout un mouvement de recul. C'était un adulte et visiblement il faisait parti du Lycée, vu l'aisance avec laquel il se pavanait dans les couloirs. Bref, Jennilyn s'appretait à l'apostropher vertement pour qu'il s'excuse mais quelque chose l'en empecha. un pressentiment impetueux qui l'obligea à se taire.

Mattew >>Ca va ? Je ne vous ai pas touché ?

Jennilyn ravala sa colère et détailla l'homme. De taille normale, corpulence normale, physique normale. Mfff. Normal quoi. Elle l'observa encore le temps qu'il ramasse les morceaux éparpillé de son portable ( qui n'allait plus marcher, soit dit en passant ) en silence. Tandis qu'il se baissait pour ramasser une partie du clavier ( pas bon état visblement ) Jennilyn remarqua un paquet de cigarette dépassant de sa poche. Elle eut un petit soupir exaspéré. Qu'elle connerie de fumer. Enfin, elle disait ça, elle disait rien. Elle pouvait fumer autant de paquet qu'elle voulait, elle n'aurait jamais un cancer du poumon ou autre. Un extrait du réglement lui revint en tête rapidement. Elle concernait l'interdiction de fumer dans le lycée. Un sourire éclaira vaguement le visage de la Sang-Bleu quand elle se rendit compte que l'homme lui avait posé une question.

Jennilyn >>Oui. Je vais bien.

Certes une réponse sèche et direct, mais au moins ça ne lui viendrait pas à l'idée d'engager la conversation. Mais malgré elle, la consigne sur les cigarettes marquait Jennilyn. Mine de rien, elle fourra son livre dans son sac, chercha sa leçon d'histoire et marmonna :

Jennilyn >>C'est interdit de fumer dans l'établissement.

Impassible, elle sortit sa leçon de son sac et fit mine de l'étudier. La leçon était gravé dans sa mémoire depuis qu'elle l'avait noté sur son cahier, au dernier cours en date. Elle s'adossa au mur et posa un pied contre ledit mur en se plongea dans sa leçon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Undisclosed Desires // Lycée Duchesne;;   Lun 23 Aoû - 2:02

Son portable était bel et bien mort ! Quelle poisse ! Mattew vérifia tout de même si la carte SIM était en bon état et il fut soulagé lorsqu’il constata qu’elle n’avait aucun dégât. Il pourrait toujours se dégoter un portable quelque part. Au moins il n’avait pas blessé l’étudiante. Heureusement qu’elle était en train de lire lorsqu’il avait sauté par-dessus elle car elle n’avait pas bougé d’un poil, évitant un accident potentiel.
Mattew tiqua lorsqu’elle lui fit remarquer que fumer était interdit dans l’enceinte du lycée. Sur le coup, cela le surpris qu’elle joue à la police. Elle avait quasiment dix ans de moins que lui et elle se permettait ce genre de remarque ? A un inconnu en plus ! Non mais pour qui elle se prenait celle-là ? Et comme si de rien n’était, elle se replongea dans sa lecture ! Lui qui s’était inquiété de lui avoir fait mal…Il aurait mieux fait de lui filer un coup de pied en passant à cette miss aimable !


-Sans blague ! répondit-il tout en fourrant les morceaux de son portable dans sa poche. Comme si je n’étais pas au courant !

Evidemment il ne connaissait pas par cœur le règlement de l’établissement puisqu’il n’était pas élève. Mais en tant qu’employé, il savait parfaitement qu’il était interdit de fumer dans l’enceinte du lycée ! Les employés de la restauration avaient leur coin « fumeurs » à l’extérieur. D’ailleurs, il se demanda pourquoi elle avait sorti cette remarque. Elle le prenait vraiment pour un imbécile (sans être vulgaire) !
Déjà ce n’était pas son jour et cette prétentieuse n’arrangeait rien ! Il était tombé soit sur la miss casse-pied, soit sur la miss modèle ! Ou alors les deux ! Lui qui était prêt à s’excuser…Elle pouvait toujours attendre. Surtout qu’elle l’ignorait totalement maintenant. Il en ferait autant ! De plus, il était pressé.

Il allait repartir lorsqu’une jeune étudiante blonde vint l’aborder.


- Excusez-moi mais je suis un peu perdue. Je suis nouvelle et j’ai encore du mal à me repérer. Je cherche la salle 18.

-Demandez à la miss aimable, dit-il en commençant à s’éloigner.
Soudain il s’arrêta net et fit demi-tour vers l’étudiante perdue. L’autre l’avait énervé mais il n’allait pas s’en prendre à la blonde. Et il ne voulait pas non plus paraître aussi froid que la prétentieuse.
-Désolé pour mon ton brusque. Mauvais jour…Mais malheureusement je ne sais pas où se trouve cette salle. Mais elle doit surement savoir elle, dit-il en hochant la tête vers la brune.
Ils attendaient tous deux donc qu’elle explique le chemin pour atteindre la salle 18. Allait-elle continuer à jouer à la miss « je m’en fiche complètement » ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Undisclosed Desires // Lycée Duchesne;;   Ven 27 Aoû - 21:11

Mattew >>Sans blague ! Comme si je n’étais pas au courant !

Hum, cette réponse valait cent fois son " Oui. je vais bien." au niveau de la sècheresse de ton. Jennilyn ignorait pourquoi elle avait eu besoin de lui faire remarquer cet aspect du règlement. Elle n'était pourtant pas une fille qui respectait assidument le règlement, loin de là d'ailleurs. Oui, elle apprenait ses leçons, avait de bonnes notes en cours et était appréciée par tout le personnel enseignant. Comme tout les bons élèves et les Sang-Bleu à Duchesne. De ce fait, elle n'était plus qu'une parmi tant d'autre. Exactement ce qu'elle voulait. Malgré tout, sécher un cours de temps en temps, répondre à un professeur, étaient, disons, vivifiant, et donnait l'impression d'être vivant ( plus que de coutume en tout cas. ). L'homme s'apprêtait à repartir lorsqu'une jeune fille blonde lui demanda où se trouvait la salle 18. Jennilyn sortit le nez de sa leçon d'histoire et observa l'élève en penchant la tête sur le côté. Sang-Rouge, décréta-t-elle aussitôt. Elle n'était pas là à la réunion du Comité, par conséquent, vu son age, elle était Sang-Rouge. Curieusement, l'homme envoya la jeune fille bouler.

Mattew >> Demandez à la miss aimable !

Surprise, Jennilyn se demanda quelle mouche avait piqué le jeune homme. Et puis pourquoi il parlait d'elle comme d'une 'Miss aimable' ? Allons bon qu'avait-elle fait encore ? Il avait si mal pris que ça, sa remarque sur les cigarettes ? C'était une remarque comme une autre, pas un moyen de se faire remarquer, de passer pour une élève modèle ou autre. Bah, après tout il y avait 'Susceptible' et 'Susceptible'. Enfin, bref, Jennilyn s'apprêtait à aller voir la jeune fille pour lui indiquer la salle 18, qui se trouvait juste au bout du couloir, lorsque le jeune homme revint sur ses pas et s'excusa au près de l'adolescente.

Mattew >> Désolé pour mon ton brusque. Mauvais jour…Mais malheureusement je ne sais pas où se trouve cette salle. Mais elle doit surement savoir elle.

Le tout dit avec un signe de tête, quasi méprisant vers elle. Jennilyn se surprit soudain à vouloir donner une bonne claque à cet insolent et à repartir sans indiquer aucune salle du tout. Mais sa gentillesse naturelle reprit le dessus et c'est avec un regard méprisant pour le jeune homme, et un sourire doux pour la jeune nouvelle, qu'elle se dirigea vers eux. Doucement elle lui prit des mains le plan qu'elle tenait et son emploi du temps. Mine de rien, elle observa les matières de la jeune fille. En deuxième heure, elles avaient toutes les deux Littérature. Parfait. Voila un bon moyen de clouer le bec à cet ... Imbécile ... Arrogant ... et Dieu ( Désolée ... ) sait quoi encore.

Jennilyn >> La salle 18 est au bout du couloir, la dernière porte à droite. Et j'ai vu que tu avais Littérature en deuxième heure. Je n'aurais qu'a venir te chercher devant la salle 18 pour te montrer où ça se trouve, si tu veux. J'ai aussi Littérature.

Cette petite tirade, déclarait avec un sourire doux et attentif. Qui saurait bien la regarder verrait que derrière ce sourire se cache la souffrance, la peur, la tristesse. Dans une semaine ... Dans une semaine cela ferait sept ans qu'Amelyn n'était plus là. Et pourtant, Jennilyn pouvait tourner la tête et se dire qu'il n'y avait même pas deux secondes, la jeune fille se trouvait à son côté. Le sourire de Jennilyn vacilla quelque peu, tandis qu'elle refoulait ses larmes. Elle avait apprit à se maitriser, mais la date imminente de la mort d'Amelyn, la mettait dans un sale état. Elle reprit son sourire et attendit la réponse de la jeune adolescente tout en se demandant ce que le jeune homme faisait encore là puisqu'il la trouvait si détestable que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Undisclosed Desires // Lycée Duchesne;;   Jeu 2 Sep - 6:00

Curieusement, la « prétentieuse » se montra très aimable avec la jeune étudiante. Rien à voir avec le ton amer d’auparavant. Matthew s’était peut-être trompé… Il l’avait peut-être mal jugé, car elle avait aidé gentiment la jeune fille. A moins qu’elle est un problème physique avec lui. Peut-être parce qu’il était un homme, ou parce qu’il était plus âgé… Non ça n’avait aucun sens. Après tout, elle pouvait très bien être dans un mauvais jour aussi… Tout comme Matthew. Elle n’avait pas du apprécier qu’il saute par-dessus elle. Mais valait mieux ça que de lui rentrer dedans !

Ils observaient les deux jeunes filles et quelque chose clochait chez la brune. Elle faisait montre de gentillesse envers sa l’étudiante, toute souriante, et pourtant… Il vit son sourire vaciller puis revenir. Il était certain maintenant qu’elle ne devait pas être dans un bon jour. Après tout, il l’avait trouvé toute seule, emprisonnée dans sa lecture. Quel genre d’ado désirait se retrouver seule plutôt que d’être dehors avec ses amis ? Soit la « sans amis », soit la souffrante. Souffrance est un bien grand mot, il peut englober les blessures plus ou moins banales mais aussi d’autres beaucoup plus grande. Restait à savoir quel était le motif de sa souffrance. Mais ce n’était pas son problème après tout. A vrai dire, il avait l’impression d’aller beaucoup trop vite dans son analyse. Il ne la connaissait pas après tout.

La jeune étudiante remercia chaleureusement la brune et rendis un sourire envers Matthew. Elle avait l’air vraiment sympathique cette petite. Tout l’inverse de la brune qui laissait paraître une antipathie envers les autres. Mais les apparences sont trompeuses…la preuve !
Maintenant il se retrouvait de nouveau seul face à elle. Elle allait surement se replonger dans son bouquin. Il décida donc de s’excuser avant qu’elle ne se renferme.


-Vraiment sympa de ta part, dit-il en montrant l’étudiante qui s’éloignait. Ecoute, je me suis un peu emporté tout à l’heure et je m’en excuse. Je ne sais pas si je t’ai blessé, mais ce n’était pas mon intention.

-Je pense que je vais reprendre mon chemin vers le self, mais cette fois-ci sans courir, cela vaut mieux je pense, dit-il avec un demi sourire.

Il avait tout de même frôlé l’accident.


- Dis-moi, tu as l’heure ? Mon portable n’est plus à même de me donner renseigner sur ce sujet…

Il était tellement en retard maintenant que rien ne pressait ! Il n’était pas à une ou deux minutes près mais il voulait savoir dans combien de temps les élèves allaient rentrer en cours.
Il pensa à son collègue John qui devait enrager dans sa cuisine. Ils travaillaient par équipe et pauvre John son co-équipier n’était pas encore arrivé ! Il aurait surement droit à un sale quart d’heure mais il lui offrirait un coup à boire pour se faire pardonner. Il s’entendait plutôt bien avec lui, ce qui était une chance. Mais ce n’était pas le cas avec le chef cuisinier ! Il ne l’avait pas vraiment à la bonne, mais Matthew travaillait bien, ce qui le sauvait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Undisclosed Desires // Lycée Duchesne;;   

Revenir en haut Aller en bas
 
Undisclosed Desires // Lycée Duchesne;;
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Undisclosed Desires
» MARCUS ♦ undisclosed desires.
» Manifs de lycéens réprimées au gaz lacrymogène
» Lycée Kaijou
» Tremblez, jeunes gens ! Le lycée Pandora ne devient plus très sûr... | Horror fic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Vampires de Manhattan :: 
{°_Le Sanctuaire de Blue Bloods
 :: {°_Trace des RP du passé
-
Sauter vers: