À Manhattan ou à Rio, en Balenciaga ou en Prada.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Isobel E. Lane

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Isobel E. Lane   Jeu 29 Avr - 23:37


LE PERSONNAGE


©️ Lighted Fireflies

    Nom : Lane
    Prénom : Isobel Erin
    Âge : 18 ans
    Sexe : Féminin
    Race : Sang rouge - Familier


~~~~

Milieu Social : Modeste
Métier/Activité : Etudiante

~~~~

Description Physique :
La première chose qu'on peut dire sur le physique d'isobel, c'est que ce n'est pas une fille banale, loin de là même même si elle en pense le contraire. Cette jeune fille est de moyenne taille (1m70), sa silhouette est fine, élancée et svelte vu qu'il n'est pas rare de voir cette petite humaine courir tôt le matin pour garder la forme. Ses cheveux sont blonds ,avec des reflets roux lorsque le soleil décide de montrer le bout de son nez, et long se terminant aux pointes par des boucles parfaites du moins quand le temps est humide. Sa peau est est blanche lui donnant un charme sans pareil, et oui la jeune fille a hérité des origines de son père. Son visage de forme ovale-rectangle est encadré par ses long cheveux soyeux . Restons dans le simple, ce qui est tout aussi beau que l’original dans certain cas. Elle a également un nez très fin et de petites lèvres rouges qui lui vont à ravir même si sa lèvres supérieure et plus remplit que l'inférieure mais bon ... Ses joues sont légèrement arrondies faisant apparaitre lorsqu'elle rigole des fossettes Ses petits yeux sont d'un vert clair sont en parfaite harmonie avec sa peau si pâle mais ne vous fiez pas à son visage angélique car la demoiselle est loin d'être un ange !
Isobel aime tout ce qui touche à la simplicité et son style vestimentaire ne fait pas exception à la règle ...
Sa garde robe est essentiellement composé de jeans et de pantalons ainsi que des tops simple le plus souvent unis car cette jeune fille ne supporte pas les gros imprimé sans queue ni tête que porte toutes les jeunes de son age. Peut être veut elle simplement se démarquée des autres malgré tout. Elle ne veut pas faire partie du moule stéréotypé des jeunes filles de son age, elle est simplement elle ! Au niveau des chaussures, elle est plutôt du genre à porter des talons ou des ballerines.

Personnalité, caractère, défauts, qualités... :
Isobel est une jeune fille très discrète qui se fond très vite dans la masse. D'un naturel maladroit, elle enchaine les gaffes ce qui la rend encore plus attachante. Etant peu social de nature, elle n'aime pas se mêler aux autres de peur de s'attacher à eux. Cependant elle est ce que l'on appelle courageuse, voir trop peut être, elle n'hésite pas une seconde pour aider une personne même si cela doit la blesser. Elle a un sens prononcé pour la justice et donc de ce fait de supporte les injustices et fait tout pour les annihiler !
Malgré le fait que la solitude ne la gêne absolument pas, elle est une amie compréhensible sur qui on peut compter ! Elle ne vous parlera pas pour rien dire car les silences ne la gêne pas, pas comme certaines personnes qui débitent des mots sans aucun sens dans le but de les éliminé. De plus malgré toutes ses vaines tentatives de rester discrète, elle attire irrévocablement les gens peut être à cause de son charisme naturel. Elle n'aime pas blesser volontairement les gens autours d'elle et préfère même des fois mentir, chose qu'elle ne sait pas faire, pour les faire sourire. Son humour froid et cynique peut choquer certaine personne mais en la connaissant mieux on comprend très vite que c'est son humour et rien ne le changera. Elle a un fort sens de l'observation et une répartie bien aiguisée.Isobel ne se laissera pas faire si elle croit que cela en vaut le coup dans le cas contraire elle ignore les critiques pour ne pas attirer les feux sur elle avec une de ses remarque cinglante.
Mais attention malgré tout ses grandes qualités il n'en reste pas moins qu'Isobel à un fort caractère ! Elle têtue comme une mule et encore une mule est gentille à côté d'elle. Quand elle veut quelque chose, elle ferra tout pour y arriver même à user des plus fins stratagèmes. En plus il faut avouer qu'Isobel est la reine des râleuse ...

~~~~

Histoire :
Cachée derrière la porte du salon de notre maison je regardais mon père discuter avec un homme barbu à l’aura malsaine. Malgré l’obscurité je pouvais lire sur son visage le sourire mauvais et la jubilation que lui provoquait la résignation de mon père. Tendant l’oreille un peu plus même si je savais très bien de quoi ils parlaient, je ne pus réprimer ma peine face à cette réalité désarmante. Courbant la poitrine je plaquais ma main sur ma bouche pour qu’aucun son ne s’échappe de ma bouche alors que des sanglots agitaient ma poitrine. J’avais mal et l’idée qu’on vienne à nous prendre notre maison m’attristait au plus au point. Je n’avais que 12 ans pourtant je pouvais comprendre les choses et le fait que la banque voulait nous voler notre maison était facile a comprendre pour une jeune fille comme moi. Pour mon âge j’étais assez grande et sans aucunes formes pour changer mais certains me trouvait mignonne voir même appétissante … Alors que je m’étais rapprochée un peu plus de la porte d’entrée une main se posa sur mon épaule tout en me faisant sursauter. Ma respiration se coupa nette et c’était dans un geste long que je tournais la tête dans l’espoir de ne pas voir une autre personne que mon frère derrière moi. Je lâchais alors un soupir de soulagement face à mon jumeau tout en lui ébouriffant les cheveux avec ma main.


    ISOBEL– « Monsieur Chris Lane vous êtes un idiot qui a osé me fait peur ! »
    CHRIS– « Et vous Mademoiselle Isobel Lane on ne vous a jamais appris qu’écouter aux portes était mal ! »

Pourquoi fallait-il que mon frère ait la même repartie que moi ?! Lui tirant la langue j’attrapais sa main pour le forcer lui aussi à écouter la discussion entre notre père et l’homme barbu. Au fil des paroles énonçaient inconsciemment je me blottis dans les bras de mon frère qui ouvrit sans rechigner les bras pour m’accueillir. Certes la peine était la mais la présence de mon frère me m’apaisait. Caressant doucement mes cheveux il me murmura à l’oreille :


    CHRIS – « Viens ma Isobel nous en avons assez entendu pour ce soir, tu ne crois pas. »

Je levais mon regard humide vers lui tout en acquiesçant de la tête. Je ne pouvais continuer à écouter la fin de notre vie en ce lieu où maman était morte. Elle était présente dans chaque coin de la maison, je le sentais, je le savais ! Tirée par la main de mon frère nous atteignîmes rapidement sa chambre où je pris place à ses côtés dans son lit. Même si au départ papa avait râlé lorsqu’il nous trouvait dans le même lit le matin il avait compris que le lien qui nous unissait était bien plus fort qu’il ne le pensait. Chris était une partie de moi tout comme je l’étais pour lui. Blottie dans ses bras tout le monde qui m’entourait n’était plus aussi effrayant qu’avant. Ses bras forts pour son âge vu les travaux qu’il faisait pour soulager notre père un maximum me collaient un peu plus contre lui. Sa tête était posée dans le creux de mon épaule alors que son souffle chaud qui descendait le long de ma clavicule m’apaisait. Je fermais les yeux un court instant dans l’espoir que la conversation que j’avais entendu n’était qu’un vulgaire cauchemar pourtant les sanglots qui agitèrent ma poitrine me prouvèrent le contraire. Telle une mère pour son enfant voir même un amant pour sa bien aimé, les bras de mon jumeau se refermèrent encore plus autours de ma taille jusqu'à ce que je puisse entendre nos cœurs battre à l’unisson. Oui je l’aimais bien plus que de raison, j’étais lui il était moi … Même si je n’entendais aucun soupir voir même de sanglot de sa part je me retournais sur moi-même pour lui faire face. Il souffrait autant que moi pourtant à ma différence il avait toujours apprit à être fort et à refouler ses sentiments de plus comme il aimait si bien le dire j’exprimer nos sentiments pour nous deux. Yeux dans les yeux, je portais ma main sur sa joue tout en la caressant doucement. Les rôles semblaient s’être inversés une fois de plus et j’étais devenue la mère et lui l’enfant même si aucunes larmes ne passaient les frontière de ses yeux. Pourtant son regard en disait long sur la souffrance qui l’agitait en cet instant. Je ne pleurais plus à présent malgré le sillon d’eau salée qui demeurait toujours le long de mes joues comme le vestige d’une bataille passée. Dans un murmure je prononçais les seuls mots qui nous permettraient d’avancer encore et encore dans ce monde qui semblait ne pas vouloir de nous. Des mots qui nous laisseraient espérer encore et encore que demain serait meilleur. Les hommes ne peuvent vivre sans espoir …


    ISOBEL – « Tout va finir par s’arranger ! »

Comment de simples mots pouvaient avoir une telle influence sur nous et nos sentiments. Fermant les yeux je me permis même de rêver à un avenir meilleur. Un avenir où les jours qui passaient ne me feraient plus autant peur, où avancer dans la vie ne serait plus un lourd fardeau bien trop lourd pour nos épaules d’enfant.

La rue était déserte plongée dans une obscurité malsaine qui faisait frissonner mon corps prêt à se briser en miles morceaux. Heureusement le rire de mon frère me détendit quelque peu alors qu’il me poussait sur la droite dans l’espoir que je le suive dans son euphorie, chose que je ne fis pas. Non la journée pénible que j’avais vécut revenait sans cesse dans mon esprit par brides de souvenirs que j’aurais aimé oublier. L’homme barbu était venu prêt de moi pour me dire ses choses n’ayant ni queue ni tête. Il m’avait parlé d’un meilleur avenir seulement lui et moi, il promettait monts et merveilles chose que toute femme normalement constituée aurait acceptée. Pourtant il cogna à un mur qui au lieu de lui répondre joua la carte de l’ignorance la plus totale … Un éclair de rage traversa son regard tout en poussant un passage à faire un pas en arrière par simple instinct de préservation. Certes mon frère avait très bien compris que quelque chose venait de se produire sans pour autant que je lui en dise un mot malgré son insistance. Il serait inquiété pour rien une fois de plus. Alors que nous tournions à l’angle de la rue ce qui signifiait que la maison n’était plus très loin un bruit de pas se fit entendre. Des pas au rythme irrégulier qui n’annonçait rien de bon … Sans même que je puisse comprendre ce qui m’arrivait une main agrippa mon bras avec une telle violence que je pus refouler un cri de douleur de franchir mes lèvres. Malgré ma résistance et mes cris je me sentais emporter contre ma volonté alors que des larmes coulaient le long de mes joues une nouvelle fois. Pourtant alors que je croyais que tout espoir avait disparut je sentis des doigts fins s’enrouler autours de mon autre bras et malgré toute la joie que je ressentais mes cris devinrent plus fort. Je sentis mon corps se démembrait peu à peu alors que ma respiration se faisait saccadée. Alors que j’allais céder à la douleur qui m’animait mon corps tomba sur le côté. Et avant même que je puisse revenir sur terre pour reprendre mes esprits, j’entendis mon frère me crier dessus tout en attrapant mon bras pour me lever et fuir. L’adrénaline coulait à flot et j’entendais mon cœur battre dans mes oreilles tout en me rendant sourde au passage. Je courais encore et encore et ce ne fut que lorsque mon frère refermât la porte de notre maison derrière moi que je m’effondrais sur le sol vidait de toute énergie. J’avais peur … A présent nous n’avions plus aucun autre choix que de fuir …

Nos pas nous avaient dans la ville de New York, une ville que j'appréciais assez pour son côté fourmillère humaine. Les années passèrent et avec le temps laissa place à une belle jeune fille comme mon frère aimait si bien le dire. Mon père retrouva un emploi dans une entreprise de publicité ce qui nous permis avec du temps de retrouver notre situation passée. Pourtant à l'aube de mes 15 ans je perdis la seule et unique personne qui comptit pour moi. Mon frère ... Atteint d'une maladie rare que les médecins ne purent soigner malgré l'insistance de mon père. Il me quitta un jour d'hiver alors que la neige tombait sur la ville. Alors que mes bras enlacé son corps si faible, sa tête reposait sur ma poitrine son dernier souffle échappa de sa poitrine. Des larmes coulèrent sur ma joue devant l'ampleur de la situation et de ma solitude. Une partie de moi m'avait quittée ... Me refermant sur moi même j'eus du mal à reprendre une vie normale ! Pourtant à cause de mon père je fus inscrite dans un lycée de riches ... Un lycée où je passe mon temps à jouer une fille transparente ce qui m'arrange fort bien.




~~~~~~~~~~~~

ET VOUS

Célébrité choisie : Emilie De Ravin

Votre prénom : Jenny
Votre âge : 19 ans
Votre expérience en RP : Depuis pas mal de temps

Où ou comment avez-vous connu le forum ? : Par la fondatrice
Et sinon, dans le règlement, y'avait quoi ? :
Citation :
OK par BB.


Dernière édition par Isobel E. Lane le Lun 10 Mai - 6:42, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Blue Bloods
Admin

Admin
avatar

© Crédit Kit : © dyn (moi)

Féminin
Messages : 891
Date d'inscription : 14/10/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Isobel E. Lane   Ven 30 Avr - 0:01

Bienvenue sur le forum !! cheers

Alors je vois bien que ta fiche n'est pas encore terminée ! geek Mais je dois déjà te dire quelques petites chose ! Razz


Isobel E. Lane a écrit:
Race : Sang bleu - Familier

Les Sang-Bleu ne peuvent pas être des familiers !! ^^ Ils en ont besoin... Les familiers, ce sont des Sang-Rouge, des humains quoi ! Wink

Et le code du règlement n'est pas exact ! =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueblood.1fr1.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Isobel E. Lane   Ven 30 Avr - 0:28

Oui c'est une erreur de ma part pour les sang bleu >< je voulais dire rouge x)
Revenir en haut Aller en bas
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 30
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: Isobel E. Lane   Ven 30 Avr - 0:32

Bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy M. Slown

Moi & Juste moi

Moi & Juste moi
avatar

© Crédit Kit : © dyn (moi)

Féminin
Messages : 237
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 31
Âge du personnage : 17 ans

MessageSujet: Re: Isobel E. Lane   Sam 1 Mai - 3:18

Welcome ! Bonne chance pour ta fiche ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmeds-chaos.tonempire.net/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Isobel E. Lane   Lun 10 Mai - 6:43

Merci =)
Je pense avoir fini
Revenir en haut Aller en bas
Blue Bloods
Admin

Admin
avatar

© Crédit Kit : © dyn (moi)

Féminin
Messages : 891
Date d'inscription : 14/10/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Isobel E. Lane   Lun 10 Mai - 7:21

Okééé !!! Alors ...

Isobel E. Lane a écrit:
Métier/Activité : Etudiante

Où ? A Duchesne ? Si oui en quelle classe ? Et si non, où ? ^^

Isobel E. Lane a écrit:
Ses petits yeux sont d'un vert clair

Je les vois plus bleus ou gris moi... Non ?! scratch

Isobel E. Lane a écrit:
elle est une amie compréhensible sur qui on peut compter !

"Compréhensive" plutôt je pense !! ^^

Isobel E. Lane a écrit:
Spoiler:
 

Je n'ai pas bien compris tout ce qui se passe dans ce passage ... Embarassed Embarassed

Et pour finir, tu te dis familier humain mais n'en parle nulle part dans l'histoire. As-tu un lien quelconque avec un Sang-Bleu ? Si oui, lequel ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueblood.1fr1.net
Benjamin J. Force
Sang~Bleu
Sang~Bleu
avatar

© Crédit Kit : //

Messages : 188
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 25
Âge du personnage : 16 ans
Localisation : Dans Manhattan

MessageSujet: Re: Isobel E. Lane   Mar 11 Mai - 7:47

Bienvenue !
Emily de Ravin ! I love you j'adore Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Isobel E. Lane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Isobel E. Lane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pourriez vous survivre à Wistoria Lane ?
» Wisteria Lane - Desperate Housewives RPG
» Charlie Lane
» Les chroniques de MacKayla Lane
» Curriculum Vitae - Isobel Catharina Selwyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Vampires de Manhattan :: {°_PROMENONS NOUS... :: 
{°_Le Speed Dating
 :: {°_Votre carte d'identité :: {°_Fiches abandonnées
-
Sauter vers: