À Manhattan ou à Rio, en Balenciaga ou en Prada.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Clinique] No-one wants to be defeated || Mimi

Aller en bas 
AuteurMessage
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 30
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: [Clinique] No-one wants to be defeated || Mimi   Jeu 9 Juin - 3:09

Nul besoin de dire que lorsqu’Addison s’était réveillée dans la Clinique privée où les Parker se faisaient soigner, elle avait comprit qu’elle était dans de beaux draps. Le premier visage qui lui était apparu n’était pas celui du Docteur Pat mais celui de son père Ryan et il était loin de respirer la joie de vivre. Probablement qu’il avait eu vent de l’attaque et que cela ne lui plaisait pas du tout. D’ailleurs au lieu de la serrer et de la réconforter Asmodeus lui avait fait la moral comme si Raziel n’était qu’une petite fille venant de voler des bonbons. Sans l’intervention de l’humaine, les choses auraient pu rapidement dégénérer. Mais il ne fallait pas oublier que le vampire était un as du mensonge, elle ne faisait que sa depuis sa naissance et puis tout n’était pas un mensonge, il y avait bien eu une voix dans sa tête qui lui avait dit de boire le sang de Mimi. Cependant son père ne croyait pas qu’un Sang-d’Argent aurait pu s’attaquer à l’adolescente, pas en sachant à qui elle était associé dans ce cycle mais c’était sous-estimer les Croatans. N’importe lequel d’entre eux auraient pu être responsable si cela avait pu le rapprocher des bonnes grâces de Lucifer.

Aussi Asmodeus comme toujours avait gérer la situation avec calme et intelligence, il avait dit que quelqu’un avait attaqué sa fille, et que cela ne pouvait être que les vilains et qu’on essayait donc de s’en prend à l’entourage du Rex. Se faire passer pour la victime quand on est le grand méchant loup tenait presque du génie mais Raziel lui en voulait toujours de croire qu’elle n’avait simplement pas résisté à sa faim, qui avait aussi été prouvée par le Docteur Pat. Si Addi ne se nourrissait pas plus souvent, son esprit ne pourrait pas être assez fort pour résister aux assauts de l’ennemi. Elle n’était pas une poupée de verre pour autant, alors pourquoi devait-elle restée dans cette stupide chambre ?! Mais la lycéenne savait très bien ce qu’il en était, Ryan testait ainsi l’amitié de Madeleine, si elle venait, sa confiance en Raziel n’était pas encore totalement anéantie et l’ange déchu aurait encore une chance de continuer sa mission d’infiltration avec succès.

Mais en attendant, Addison devait restée cloitrer dans cette clinique déprimante, c’était une punition et elle se trouvait dans une prison de béton, coincée derrière les murs d’un hôtel particulier, réhabilitée pour les patients fortunés et allergiques aux hôpitaux. La belle regardait par la fenêtre donnant sur un très joli jardin où une vieille dame faisait les cents pas pour sa circulation sanguine. Raziel avait été déjà englouti plusieurs kilo de viande rouge pour assouvir sa faim et avait été plus que tenté d’appeler Noah pour du sang frais mais elle s’était retenue pour ne toujours pas qu’il apparaisse sur le radar de la communauté des Sang-Bleus. Vêtue d’une nuisette bleue nuit en soit et dentelle et d’un déshabillé assortie, Addi se faisait l’impression d’une héroïne de roman à l’eau de rose, éperdu d’amour et attendant son âme sœur. C’était stupide et elle le savait mais tant que la reine de l’Upper East Side n’aurait pas reconnu que Raziel n’était qu’une victime son avenir à Duchesne et chez les vampires était plus que compromit.

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine 'Mimi' Force
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
avatar

© Crédit Kit : by Am'

Féminin
Messages : 207
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 24
Âge du personnage : 16 ans
Localisation : Manhattan

MessageSujet: Re: [Clinique] No-one wants to be defeated || Mimi   Mer 15 Juin - 23:52

Le taxi jaune était coincé dans les bouchons, comme toujours à Manhattan. Sur la banquette arrière, Mimi Force pianotait à toute allure sur son BlackBerry. Trente minutes plus tôt, elle avait appelé Ryan Parker, le père d’Addison, pour avoir des nouvelles de cette dernière. Il lui avait répondu sèchement qu’elle était à leur clinique privée. Bien sûr, Azraël ne s’était pas non plus dépêché, mais un quart d’heure plus tard, elle appelait un taxi pour aller la voir. Mimi voulait mettre au point les évènements. Elle avait bien réfléchi durant le temps de midi, et elle ne voyait toujours pas d’explication à la crise d’Addison. L’ange avait donc décidé d’aller lui rendre visite, pour récolter des informations. Car les Croatans rodaient, elles en était désormais quasiment sûre, et elle ne pouvait pas prendre le risque de rester avec Addi si il y avait un doute la concernant.

Madeleine jeta un coup d’œil par la fenêtre du taxi : la clinique était en vue, au bout de la rue. Elle soupira. L’ange de la Mort n’avait évidement peur de rien ni personne, mais elle souhaitait bien fort que Ryan soit parti quand elle y arriverait. Asmodeus ne lui avait jamais fait de mal, ni rien, bien au contraire, il lui témoignait plus de respect que les autres ne le faisait. Mais il y avait un truc, chez le père d’Addi, qui gênait Mimi. Elle n’arrivait pas à savoir quoi, mais elle ne le sentait. Peut-être était-ce dû à cette manière étrange qu’il avait de regarder les gens, en particulier elle-même, comme un lion qui jauge la gazelle avant de lui sauter dessus. Ou peut-être était-ce sa façon de se déplacer et de se comporter dans la société : on avait l’impression de ne jamais le voir tout en sentant sa présence assez imposante. Bref, Azraël avait beaucoup de mal avec lui.

Le taxi s’arrêta devant le haut bâtiment de la clinique. Madeleine fourra des billets dans la main du chauffeur sans vérifier le compte. Elle parcourut les quelques mètres qui la séparaient de l’entrée, juchée sur ses talons aiguilles. L’accueil était entièrement peint en blanc et puait le désinfectant. Mimi se souvint alors pourquoi elle détestait les hôpitaux. Elle se dirigea vite vers le guichet d’information et, une fois le numéro de la chambre d’Addison en tête, se dirigea vers les ascenseurs.

Devant la chambre d’Addison, il n’y avait personne, Dans le couloir non plus d’ailleurs. Madeleine regarda par la sorte de hublot sur la porte, donnant sur la chambre de Raziel. Ryan était encore là. Merde. Il était penché vers Addi et semblait parler avec virulence. Mimi resta silencieuse, profitant du fait qu’ils ne l’avait pas remarquée pour essayer d’intercepter des birbes de conversation. Les murs étaient très bien insonorisés, et même en se concentrant bien, Azraël ne réussit pas à entendre grande chose.

« … aurait pu être dramatique… … irresponsable ! … expliqué au Comité… faire attention… si Madeleine Force vient…»

Ces quelques mots tournaient dans l’esprit de Mimi. Il avaient parlé d’elle, et du Comité, elle en était sûre. Elle décida d’entrer et frappa à la porte. Les voix s’arrêtèrent brusquement, elle entendit des pas se raprocher, et la porte s’ouvrit sur Ryan.

-Bonjour, Ryan, je suis venue voir Addison… Je peux entrer ?

-Bien sûr, entre Madeleine ! Nous étions en train de discuter avec Addison de sa sortie de la clinique. Il semble qu’elle aille mieux, mais ce n’est pas encore ça.

Le conservateur lui parlait d’un ton affable, avec un sourire, à l’extrême opposé de l’attitude qu’il avait il y a deux minutes. Mimi le regarda, et ne crut pas un traitre mot de ce qu’il disait. Asmodeus avait l’air avenant, ce qui de sa part signifiait qu’il cachait quelque chose. Et Azraël n’aimait pas qu’on la prenne pour une imbécile. Elle le dépassa et s’approcha du lit d’Addison, qui lui sourit faiblement. Mimi se força à un petit sourire rapide, puis, son regard allant de la fille au père, demanda :

-Alors. Qu’est-ce qui s’est passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Clinique] No-one wants to be defeated || Mimi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une clinique medicale pour les premiers soins a St-Ard (Archaie)
» crotti et mimi les p'tites souris
» Mimi Geignarde
» La gentillesse de Mimi.
» La Clinique Morphing Aka Double-Rey Corporation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Vampires de Manhattan :: 
{°_MANHATTAN
 :: 
{°_Manhattan ~ Centre
-
Sauter vers: