AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


À Manhattan ou à Rio, en Balenciaga ou en Prada.
 

Partagez | 
 

 La Mélancolie du Vampire || Mimi

Aller en bas 
AuteurMessage
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 29
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Jeu 16 Déc - 2:25

Addison attendait près de la fontaine devant les grands magasins que sa soit disant meilleure amie, Madeleine Force veuille bien lui faire grâce de sa présence. C’était pourtant l’idée de sa camarade que de faire les boutiques et en tant que jeune fille riche, Raziel n’avait pas pu refuser l’invitation mais elle se méfiait tout de même. La blonde avait toujours plus ou moins en travers de la gorge la façon dont Mimi s’était montrée froide avec elle à Duschesne. Ce n’était pas parce que d’autres, comme son abruti de frère, lui faisaient des misères de la lycéenne devait payer. Par chance ce petit moment, loin de la société vampirique et des pressions, leur permettrait de renouer un peu. Addy ne pouvait tout de même pas nier que la fille du Rex était sa meilleure amie et ce depuis des années, qui plus est, son propre père ne lui pardonnerait jamais de rompre cette amitié. C’était bien trop important pour les Sang-d’Argents d’avoir un pied bien assuré chez les Sang-Bleus.

Pour sa part, Addi ne supportait plus qu’avec beaucoup d’effort de devoir se nourrir de pauvre humain. Parce que bien sûr il était hors de question qu’elle se contente de steaks saignants et autres bêtise que l’on donnait aux nouveaux. Cela faisait longtemps qu’elle savait quel sang coulait dans ses veines, et depuis son réveil, elle s’était fait plaisir, prenant même le risque de s’offrir un familier. Mais le souvenir d’une nourriture plus délicieuse la hantait. Planter ses crocs dans une chaire tendre, sentir le liquide chaud passer ses lèvres, et le gout envahir ses papilles. Oui il n’y avait rien de meilleur au monde, pas même le sexe, ce qu’Addison n’aurait pas du être en âge de connaitre dans une société puritaine mais ce n’était rien qu’elle n’eut connu dans un cycle antérieur. Cependant pour la face du monde elle n’était que cette jeune fille innocente et pleine de grâce, impeccable, c’était ce que la fille du conservateur se devait d’être. Que de conneries !

Enfin l’adolescent tenta de penser à autre chose qu’au sang pour ne pas trop s’ouvrir l’appétit. Encore qu’elle pouvait très bien proposé à Mimi d’aller se faire un déjeuner vampirique après leur virée shopping, cette dernière ne serait pas choquée plus que ça. Elle collectionnait les familiers et ne pourrait donc pas juger Raziel sous peine de s’inclure dans le lot. Le vampire n’avait encore parler à personne de Noah, c’était trop dangereux pour le moment, Asmodeus risquait d’entrer dans une telle colère que leur appartement finirait en poussière. Addison n’avait le droit de faire que ce qu’il lui autorisait et cela commençait à sérieusement l’agacer. Si encore il avait été en mesure de lui accorder l’attention dont elle avait besoin mais non, il passait tout son temps dans ce stupide musée avec d’autre gens soi-disant très important, qui pouvait être plus important que sa compagne ?! Rageusement, la blonde serra son téléphone portable qui aurait pu se briser sous sa poigne mais elle se retint juste au bon moment et le remit dans son sac Prada. Elle jeta un œil aux différents taxis qui s’arrêtait sur le trottoir et attendit celui qui verrait Mimi en sortir dans toute sa splendeur, son amie avait intérêt à être de bonne humeur, parce que celle d’Addi était réellement mauvaise et elle avait besoin de s’aérer l’esprit.

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine 'Mimi' Force
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
avatar

© Crédit Kit : by Am'

Féminin
Messages : 207
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 23
Âge du personnage : 16 ans
Localisation : Manhattan

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Ven 17 Déc - 1:51

Mimi se redressa brusquement de son lit. Quel horrible rêve ! pensa-t-elle. Reprenant ses esprits, elle alluma la lumière de sa chambre. Son réveil affichait 8h02. Elle y jeta un rapide coup d’œil et se rendit à la salle de bain sans se presser.

Mimi ne se préoccupait jamais de l’heure. Elle portait une montre plus par convenance que par réel intérêt pour le temps qui passe. A quoi servait-il de se dépêcher, puisque de toute façon, tout le monde vous attends ? C’était son privilège de reine d’arriver la dernière : « Le meilleur pour la fin » ! Evidement, à Duchesne, les nouveaux professeurs lui reprochaient ses retards réguliers, mais très vite, ils abandonnaient. Comme tout le monde, en fait. Personne ne lui avait jamais fait de remarque sur sa non-ponctualité. De manière générale, personne ne la critiquait jamais. Sauf, peut-être son frère et ses parents. Mais elle n’en prenait pas vraiment compte. Aujourd’hui encore, Mimi serait en retard. Une heure ne lui suffirait pas pour se préparer, petit-déjeuner et faire le trajet jusqu’au centre commercial. Loin de là ! Addison devra s’en accommoder, elle a l’habitude, pensa Mimi.

Sous la douche, le souvenir de son rêve, de son cauchemar, lui revint de plein fouet. Elle frissona sous l’eau brulante. Voir son frère, son ame sœur, ainsi dans un appartement avec l’autre… Brrr ! Mimi avait hâte de le retrouver pour qu’il la réconforte. Selon son avis, les élites ne devraient pas faire de rêves comme celui-ci. Ca ne devrait pas être permis, pensa-t-elle en augmentant la température de l’eau. Puis, se redressant, lentement, elle envisagea une autre hypothèse. Et si… Mais elle ne voulait pas le formuler. C’était tellement dégoutant d’y penser ! Mais sa conscience fut la plus forte. Et si c’était vrai ? Si, quand elle sera descendue dans la cuisine, son frère n’y sera pas ? Si il serait resté là-bas ? Si il l’avait abandonnée, elle, sa moitié et son double ? Mimi eut envie de vomir. Elle avait déjà fait quelques rêves qui s’étaient réalisés. Bien peu, certes, mais quand même… Elle s’assit dans la douche et se calma. Après tout, la probabilité que son rêve soit vrai ou se réalise plus tard était bien faible. Jack n’avait qu’une relation cordiale avec l’autre, la Sang-Mêlée. Pour l’instant, lui souffla malicieusement un petit démon dans sa tête. Madeleine le fit aussitôt taire à coup de claques.

Elle se redressa et sortit de la douche tout embuée. Elle s’enveloppât dans une de ses serviettes toutes douces et sortit de la salle de bain. Mimi enfila une de ses tenues aussi chères que stylées et descendit dans la cuisine. Même si elle ne croyait plus trop à son rêve, Madeleine espérait croiser Jack au détour d’un couloir pour se rassurer une bonne fois pour toute. Ce matin-là, la chance devait être de son côté, car son frère était en train de prendre son petit déjeuner à la salle à manger. Rassérénée, Madeleine le rejoignit.
Pas encore rasé, Jack avait ce petit coté rebelle et débraillé du matin qu’elle était la seule à pourvoir contempler... Lorsqu’elle s’assit en face de lui, Jack lui adressa un grognement bougon équivalent à un ’Bonjour’, et se remit à tartiner son toast. Mimi, elle, lui sourit jusqu’aux oreilles. Tout est normal, constata-t-elle avec plaisir en mangeant. Ça va finalement être une bonne journée ! Elle regarda sa montre, et, une fois n’est pas coutume, raccourcit un peu son petit-déjeuner. Addie devait l’attendre depuis près de 30 minutes, 40 minutes si on comptait le temps du trajet en taxi. Mimi était peut-être victime du Syndrome du Lapin Blanc, mais elle savait quand même où était les limites de la patience.

Elle attrapa son sac Balenciaga dans l’entrée et sauta dans un taxi, qui par chance, s’était stationné devant chez elle. Elle sortit son BlackBerry et envoya un sms rapide à Addison :
J’arrive.


Dernière édition par Madeleine 'Mimi' Force le Mer 12 Jan - 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 29
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Jeu 23 Déc - 6:29

Toute à ses pensées noires, Addison avait commencé une petite liste de tout ce qu’elle pourrait s’acheter de très très cher avec la carte de crédit de son père et qui lui remonterait le moral. C’était déjà les vacances d’hiver pour le lycée Duchesne et les filles n’avaient que ça à faire de leur journée, du shopping mais la blonde s’en lassait un peu. Elle préférait nettement les cadeaux faits par les autres à sa personne. Enfin elle ne pouvait pas tout avoir, le fait que l’argent ne soit pas le sien comptait un peu comme un présent, et le vampire n’allait certainement pas se freiner. Cela apprendrait à Asmodeus, à ne pas s’occuper correctement de sa promise. Tout ça à cause des convenances de l’époque, que d’inepties !

Son téléphone vibra dans sa main. Un simple message de la part de Mimi. Cette dernière ne s’excusait pas de son retard, non cela aurait presque pu être sa marque de fabrique, sa signature. Au moins elle annonçait son arrivée imminente, la jeune fille devait se trouver dans un taxi ou autre sur le chemin. C’était une bonne nouvelle car Addi commençait sérieusement à s’ennuyer et perdait patience, certes elle avait l’habitude d’attendre la fille du Rex, cette dernière se prenait pour une véritable princesse, n’importe quoi ! Et puis surtout, Raziel ne supportait plus de voir ces groupes de touristes italiens lui passer devant, avec leur grandes voix et leur sang tout chaud battant dans leurs veines. C’était plus que ce que l’adolescente pouvait en supporter. Elle se mit à faire le tour de la fontaine pour tenter de s’occuper l’esprit, sans pour autant quitter des yeux les arrivées des taxis. Madeleine était véritablement un phénomène ! Comment aurait-elle pu vivre sans être une Sang-Bleu ?! Addison se le demandait bien souvent.

La lycéenne fini par se rasseoir sur le bord de la fontaine, car pour compléter le bouquet, debout les gens pressés autour d’elle ne cessait de la bousculer. Sa journée pouvait-elle encore être pire, s’interrogea Raziel, qui n’attendait plus qu’une occasion pour agresser quelqu’un. Elle sortit donc son téléphone et répondit à sa meilleure amie.

# Dépêche où tu arrivera sur les lieux d’un meurtre… #

Cela avait au moins le mérite d’être clair mais malheureusement cela sortait du tiroir l’histoire d’Aggie. Ce n’était pas le plus intelligent alors que les gens commençaient progressivement à oublier que cette fille avait un jour vécu. Sa mort était une atrocité, un crime sans nom et qui avait plongé la population vampirique dans l’émoi. Enfin seulement une partie, car il y en avait certain, comme les Parker, qui savaient parfaitement ce qu’il s’était passé. Un sentiment de satisfaction intense, ampli alors Addison, ce qui eut pour bénéfice de la calmer. Dire qu’elle-même était encore coincé à se stade dégradant de Sang-Bleu rêvant de s’en mettre un sous la dent. Une douce torture cependant et son air béat aurait donné face à une caméra une séquence d’anthologie, mais contrairement à Mimi, Raziel ne s’adonnait pas à ce petit jeu, discrétion avant tout. La plus part du temps en tout cas. Sur le petit carnet qui lui servait d’agenda, Addy inscrivit le nom de Noah, elle lui rendrait visite ce soir-là, elle avait faim de lui.

Une chevelure d’or attira soudainement son attention et parmi tous les visages celui de déesse grecque de Mimi était facilement reconnaissable. Le vampire fixa à ses lèvres son plus beau sourire amical et délicieusement hypocrite tout en s’approchant de sa meilleure amie. Il y avait un fond de vérité dans tout cela, les deux jeunes filles s’entendait à merveille et se ressemblait sur de nombreux points. Mais cela n’empêchait pas Addison de vouloir la bouffer et d’écraser cette petite reine du bout de son talon. Un jour le pouvoir serait bel et bien au Sangs-d’Argent. Arrivée à la hauteur de la fille du chef des vampires, Raziel déclara.

« Mimi ! J’ai cru que tu n’arriverais jamais ! »

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine 'Mimi' Force
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
avatar

© Crédit Kit : by Am'

Féminin
Messages : 207
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 23
Âge du personnage : 16 ans
Localisation : Manhattan

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Jeu 30 Déc - 8:07

Dans le taxi, Mimi reçut un sms d’Addison. Elle le lit plusieurs fois, un peu perplexe. Faisait-elle allusion à la mort d’Aggie ? Après une petite minute de réflexion, Mimi déduisit que Addie devait avoir faim. Bien ! Nous irons donc manger un steak saignant dans un quelconque restaurant huppé ! décida-t-elle. Elle ne prit pas la peine de répondre au sms : les grands magasins étaient en vue.

Arrivée sur la petite place où elle avait rendez-vous avec Addison, la blonde se sentit un peu perdue. Elle détestait que les touristes envahissent son espace préféré. Encore plus quand ceux-ci étaient des italiens vulgaires et blingbling. Beurk ! Mimi s’écarta de la masse de touriste. Elle ne voulait pas être mélée à leur sueur !


Soudain, elle sentit une présence à côté d’elle. Addison ! Mimi aimait bien la jolie blonde. Elles avaient de nombreux points communs et Raziel était la personne parfaite pour une session shopping. Cependant, ces derniers temps, Mimi ressentait comme une gêne en sa présence. Elle savait que ça n’avait pas lieu d’être, mais… Elle avait comme l’impression qu’Addie lui cachait des choses. Et Mimi détestait qu’on lui cache des choses. Mais aujourd’hui, ce serait une journée sans problème, avait décidé Mimi, aussi effaça-t-elle ces reflexions de sa tête et sourit à Addison.

Addi lui fit une remarque sur son retard. Elle ne l’avait pas formulé comme ça, mais Mimi l’interpréta ainsi. Aussi lui répondit-elle, sur le ton de la plaisanterie pour ne pas la brusquer :

-Je suis là maintenant, c’est le principal, non ?

Elle lui fit un de ses sourires dont elle seule avait le secret pour faire passer le sarcasme de sa réponse. Addison était une Sang-Bleu avec laquelle elle avait de bons souvenirs. Elle n’avait pas spécialement envie de la vexer ou de la brusquer. Surtout en ce moment avec la mort d’Aggie…

Mimi écouta vaguement ce que lui dit Addison, et répondit par un petit ‘Mmh’ absent, perdue dans ses pensées. Elle releva brusquement la tête et s’adressa à Raziel.

-Ca te dirait de commencer par Barney’s ? Il faut ab-so-lu-ment que je me trouve la veste que portait la mannequin sur la couv’ du dernier Vogue… Je crois que c’est une Balmain, elle est vraiment sublime !

… Et ensuite, on pourrais aller se manger un steak tartare chez Bernardin, non ? Il parait que ces Sang-Rouges t’ont donné soif … !

ajouta-t-elle avec un regard complice.


Dernière édition par Madeleine 'Mimi' Force le Mer 12 Jan - 10:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 29
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Mer 5 Jan - 4:06

Avec son caractère de petite reine Mimi n’attendit pas une minute pour répondre à Addison par une petite boutade concernant son regard. Oui elle était là maintenant, même si pour certain ce genre de réflexion pouvait être agaçant, la blonde trouvait cela relativement rafraichissant, Madeleine assumait totalement son côté supérieur au reste du monde et ne s’en cachait pas et ne perdait même jamais une occasion de le rappeler aux autres. Elle avait le prestige et l’insolence qui allait avec, et c’était bien mieux que tous ces gamins de l’Upper East Side qui faisait les gros poissons devant leur petite clique mais qui finalement rabattait leur caquet face à plus fort qu’eux. Fallait-il encore que la fille du Rex admette qu’il y avait plus fort qu’elle, et ça se n’était pas gagné !

« Mouai…tu as de la chance d’être ma meilleure amie surtout ! »

Répondit le vampire pour ne pas laissa à Madeleine le dernier mot. Puis elle l’entraina sensiblement à l’écart de ses foutus touristes. D’accord la grosse pomme avait besoin d’eut pour son économie mais si Addi trouvait un moyen de les rayer de la carte elle n’hésiterait pas une seule seconde. Si seulement les San-Rouge étaient aussi facile à éradiquer que les bulles dans un soda ! Mimi ce contenta de répondre avec une onomatopée et Raziel sut donc que le sujet était clôt, de toute façon cela ne servait à rien, la lycéenne serait probablement en retard le reste de son cycle et personne ne la changerait. Azrael sauta du coq à l’âne en abordant le sujet du shopping, là elle se faisait véritablement pardonner, elle proposa aussi d’aller manger un peu plus tard. Le vampire dû se retenir de toutes ses forces pour ne pas dire qu’elle se serait plutôt fait un steak de Benjamin Force plutôt qu’un tartare mais cela ne serait surement pas du meilleur effet sur sa jumelle.

« D’accord si tu veux, moi je veux absolument ce petit ensemble violine de chez LaPerla et oui j’ai très soif ! »

Finit l’Ange déchu avec un sourire bien plus proche du carnassier que de l’innocent petit ourson. Addi s’empara du bras de son amie pour l’entrainer toujours plus à l’écart. Barney’s n’était pas très loin à pied et ce petit effort leur ferait mériter un bon repas. Ryan serait ravi d’apprendre que sa fille se comportait comme une véritable Sang-Bleu venant tout juste de découvrir ses pouvoirs. Quelle idiotie d’après l’adolescente mais ce n’était pas comme si Asmodeus lui laissait vraiment le choix. A ce propose Addi ne put s’empêcher de poser une question piège à Mimi.

« Et sinon dis-moi, ça va mieux entre Jack et toi ? »

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine 'Mimi' Force
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
avatar

© Crédit Kit : by Am'

Féminin
Messages : 207
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 23
Âge du personnage : 16 ans
Localisation : Manhattan

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Mer 12 Jan - 10:33

Madeleine avait toujours considéré que le shopping était un moment sacré. Un de ces instants où il ne faillait penser à rien d’autre qu’à faire chauffer sa carte Gold, où penser aux lycée et à ses insignifiants élèves était même déplacé. Bien mal en prenait à celles lui demandait son avis sur tel ou tel potin de Duchesne ! Depuis toute petite, Mimi ne se sentait jamais aussi heureuse que lorsqu’elle ressortait d’un magasin, un sac bordé de papier de soie à la main et victorieuse propriétaire de la pièce qu’elle avait voulu dès qu’elle l’avait vue dans un magazine ou sur les podiums… Aussi, dans ses après-midi shopping, ne s’entourait-elle que de ses amies les plus fidèles, celles dont elle était sûre qu’elles ne commettraient pas d’impaire. Pour Azraël, Addison était parfaite pour cela. Elles avaient les mêmes goûts et Raziel disait toujours ce qu’il fallait au bon moment. Sauf …

Sauf ce qu’elle venait de lui dire à la seconde. Le sang bleu de Mimi se glaça. Qu’est-ce qu’Addison voulait dire ?! Un instant plus tôt, son amie parlait de l’ensemble LaPerla qu’elle voulait s’acheter, et la minute suivante, elle lui demandait … des informations sur sa relation avec Jack ? Et puis ce «ça va mieux ». Que signifiait-il ? Mimi réfléchissait à cent à l’heure. Avait-elle, oui ou non, déjà parlé à Addi de ses doutes concernant l’engagement de Jack ? Azraël ne s’en souvenait plus.

Les deux filles continuaient d’avancer pour s’écarter de la foule. Dans le doute, Mimi choisit de bluffer, misant sur le fait qu’Addi avait dû deviner ses pensées plus qu’elles n’en avaient parlé. Elle répondit avec une fausse décontraction, sur la défensive :

-Parce que c’est allé mal un jour ?

Elle ajouta un petit sourire et secoua brièvement la tête, envoyant voleter ses cheveux autour d’elle. Elle n’aimait pas qu’on s’immisce dans ses relations, surtout quand cela concernait Jack. Cette discussion n’avait pas lieu d’être. Et cela, Addison le savait. Mimi était curieuse quant à la raison qui avait poussé la vampire à poser cette question. Raziel n’était pas du genre à jouer les conseillères de cœur, et elle n’était pas non plus une intrigante cherchant à s’interrésser aux problèmes de Mimi pour entrer dans son cercle –elle en faisait partie depuis trop longtemps déjà.Azraël, intriguée, ajouta :

-Mais … Pourquoi cette question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 29
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Sam 15 Jan - 3:04

Addison devait remarquer le brio avec lequel Mimi avait répondu à sa question. Cette fille savait réellement préserver les apparences, s’en était presque une référence mais de fait la blonde savait maintenant qu’elle devrait s’expliquer sur sa question. Qu’à cela ne tienne, elle avait toujours un mensonge dans la poche à sortir au moment opportun. Sans surprise donc, son amie, lui demanda pourquoi elle s’interrogeait à ce sujet. Raziel ne savait pas encore si elle choisissait l’option « bruit de couloir » ou « intervention divine ». Elle détestait Jack et ses airs mielleux. Ce type se la jouait beau gosse au lycée avec une touche de ténébreux. Un véritable poseur et puis avec un peu d’observation, Addi avait déjà capté furtivement des regards vers Théodora Abomination Van Alen. Mais peut-être que Madeleine n’avait pas encore mit son nez dans cette histoire.

« Oh c’est juste que la dernière fois tu semblais un peu déprimée, je m’étais dis que vous aviez pu vous disputer. Mais je suis contente d’apprendre que j’étais à côté de la plaque ! »

Le rattrapage était périlleux mais le vampire comptait sur le fait que sa meilleure amie serait touchée qu’on lui porte de l’intérêt. Elle accompagna sa phrase d’un sourire spécial soulagement. Addi pouvait facilement passer pour une fille qui se faisait vite des idées d’un tout petit truc. L’avantage d’avoir régulièrement le nez dans un bouquin et une imagination débordante. Avec un peu d’effort, l’ange pouvait s’assurer une place dans la Conspiration. Mais devenir une Sang-d’Argent lui plaisait bien plus comme perspective d’avenir, bien que les deux ne soient pas totalement incompatible. Bille en tête, la lycéenne continua sur sa lancée.

« Ça doit être que ça fait au moins deux jours que je ne t’ai pas entendue parler de votre union alors je me suis inquiétée ! »

Addison mima une personne choquée et éclata de rire pour encourager Mimi à faire de même. Elle exprimait ainsi une légère exaspération quant à l’obsession de son amie avec son prochain mariage et cela montrait en même temps qu’elle s’informait sur les évènements qui avaient lieu dans la vie de son amie. C’était vrai que depuis l’apparition de Bliss, Addison avait un peu l’impression d’être écarter du tableau et de devoir disputer l’attention d’Azraël, ce qui l’agaçait au plus haut point. Barney’s n’était maintenant plus très loin, et Raziel espérait bien que son énième mensonge passerait comme une lettre à la poste et qu’elle ne ferait pas naufrage maintenant. Ensuite elle ne se consacrerait plus qu’au shopping, jusqu’à sa prochaine occasion de déstabiliser la fille du Rex. Ce jeu était tellement amusant !

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine 'Mimi' Force
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
avatar

© Crédit Kit : by Am'

Féminin
Messages : 207
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 23
Âge du personnage : 16 ans
Localisation : Manhattan

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Dim 30 Jan - 0:03

La pirouette d’Addison était tout simplement remarquable. En cet instant, Raziel surpassait Madeleine dans l’art de rattraper un impair tout en le retournant à son avantage. Elle avait touché une corde faible en faisant mine de s’intéresser à Mimi et sa future alliance avec Jack. Si Mimi avait été moins troublée, elle aurait pu remarquer le ton un peu tendu de son amie, et le regard en coin qu’elle lui jeta. Mais Azraël n’en fit rien : elle se détendit et décida que, finalement, Addi ne faisait que répéter les rumeurs qui circulaient à Duchesne. Après tout, en tant que reine des abeilles, il courrait plus de potins sur elle que de pigeons dans Manhattan !

Mimi remarqua à peine le reproche caché qu’Addison lui lança. C’était vrai, Mimi parlait sans arrêt avec les autres Sang-Bleus de son union avec Jack. Songeuse, elle décida de limiter les discussions à ce sujet : si il jamais il arrivait un problème, Mimi passerait pour la dernière des péronnelles –ce qu’elle ne désirait pour rien au monde. Elle ne laisserait rien ni personne la détrôner.
Elle toussota dans sa main et s’adressa à Addi :

-Oh, je ne pensais pas que tu t’alarmerais pour cela ! Mais comme on dit : « Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ! »

Elle rejoignit Addi dans son rire forcé, pour marquer la fin de cette discussion. Madeleine s’aperçut alors qu’elles étaient arrivées devant Barney’s. Enfin ! La jolie blonde leva la tête pour contempler le bâtiment dans toute sa hauteur. Mon magasin … Azraël fut parcourue d’un frisson de plaisir. Elle ne pensait plus qu’à son cher magasin, et à sa chère carte bleu qui allaient lui procurer une bonne dose de bonheur pour les heures à venir. Elle tourna la tête vers son amie, qui était restée en arrière et fixait quelqu’un dans la foule. Mimi s’approcha d’elle :

-Alors, tu viens ? Je crois que je viens de voir en vitrine la veste que je voulais !

Addison ne sembla pas l’entendre. Un peu irritée, Mimi essaya de voir qu’elle regardait. Mais la foule lui rendait difficile, voire impossible, de localiser ce qui intéressait Raziel. Bon, je fais quoi ? Je la laisse en plan ou je la secoue ? Irritée, Mimi choisit la deuxième option. Elle se plaça devant elle et agita les bras.

-Youhou ! Allô Addison, ici Mimi, est-ce que vous m’entendez ?

Son amie sembla enfin sortir de sa torpeur. Elle se secoua un peu et s’interressa -enfin- à la blonde qui lui tournait autour depuis maintenant deux bonnes minutes.

-Ah, ben enfin ! Tu fixais qui, comme ça ? Une future proie ou une connaissance du passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 29
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Mar 1 Fév - 5:06

Addison avait visiblement réussi à jongler avec son mensonge puisque Madeleine répondit exactement comme la blonde s’y attendait. Comme quoi lorsqu’elle restait le centre d’intérêt, le monde pouvait s’arrêter de tourner. C’était incroyable comme Mimi pouvait se montrer nombriliste lorsqu’elle s’y mettait. Rien que l’union, la fille du Rex n’était pas la seule à avoir 15 ans cette année ou à se marier avec son âme sœur, mais quand on l’écoutait on avait pourtant l’impression que si. Enfin cela ne gênait pas Raziel, de un elle était habituée à l’égocentrisme de son amie et de deux grâce à ce défauts elle pouvait toujours se sortir des situations délicates. Mimi était un véritable sujet d’entrainement pour la lycéenne. Bien évidemment lorsque le mensonge est une seconde nature, l’aisance y est naturelle mais face à une race supérieur à l’humain basique, Addy devait de plus en plus faire preuve d’adresse. Et sa prétendue meilleure amie, entant son terrain de jeu favori, le vampire trouvait qu’il n’y avait rien de mieux pour exercer sa langue.

L’ange laissa les rires se perdre dans les bruits de la rue et de la foule. Addi passa le monde en revu, cherchant le touriste qui l’embêterait ou la femme de bonne famille qui risque de craquer sur le même sac à main Fendi que notre blondinette. On pouvait aussi apercevoir quelques uns des bachelors les plus en vu de Manhattan, qui sortait d’un club privé. L’un d’eux lui semblait même familier, serait-ce possible ? Oui probablement mais l’adolescente n’en avait que faire. Elle tentait de garder son intérêt pour Noah le plus discret possible, surtout pour ne pas attirer l’attention sur son existence. Une voix lui coupa les pérégrinations de son esprit. Mimi s’impatientait, ce qui était un comble quand on connaissait le début de la journée mais Addison ne lui en tint pas rigueur. Loin d’être aussi vindicative que certain, elle n’avait pas fait exprès de retarder cette expédition shopping et répondit vivement.

« Oui je croyais avoir vu une connaissance mais je me suis trompée ! Aller on y va ça serait dommage de prendre racine juste devant ! »

Attrapant Madeleine par les épaules, Raziel l’entraina à travers les portes de verres du célèbre magasin d’angles. Tout de suite une vendeuse au regard de pigeon les repéra et les prit en filature, prête à intervenir à la moindre demande. Dommage le rez-de-chaussée n’était pas leur but. A un rythme presque militaire l’ange les entraina vers les ascenseurs. Une fois à l’intérieur Addi s’adressa à son amie pour lui demander son avis.

« Bon tu t’achètes quoi en premier ? »

Demanda la jeune fille avec le doigt sur dessus du cadrant de chiffre. Elle voulait appuyer avant que d’autres clientes puissent se glisser dans l’élévateur.

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine 'Mimi' Force
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
avatar

© Crédit Kit : by Am'

Féminin
Messages : 207
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 23
Âge du personnage : 16 ans
Localisation : Manhattan

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Mer 23 Fév - 7:37

Mimi, pourtant coutumière des changements brusques d’humeur, ne s’était pas attendue à ce qu’Addison réagisse aussi vite. A peine avait-elle été rappelée à l’ordre par Madeleine, que déjà elle l’attrapait par les épaules et la dirigeait à travers la foule. Mimi se rendait vaguement compte que son amie lui parlait, mais elle ne prit pas la peine de répondre –elle n’avait de toute manière rien entendu à cause du bruit autour.

Il y avait particulièrement du monde, ce matin-là. Devant elles, des vagues de clients s’engouffraient dans les portes à tambour de Barney’s. D’autres touristes, vraisemblablement plus modestes, se contentaient de regarder les vitrines en poussant des « Oh ! » en admirant les vêtements, puis des « Ah.. » en regardant les prix. Mimi les dénigra. Ceux-ci n’étaient pas importants, puisque de toute manière ils n’oseraient pas rentrer dans le magasin. Ce qui l’inquiétait un peu plus, c’était ces touristes japonais, qui semblaient avoir dans l’idée de dévaliser les rayons… Tant que elle arriverait à avoir ce qu’elle voulait, ils pouvaient bien prendre tout ce qu’ils désiraient. Mais si ils osaient prendre la dernière robe Lanvin en violet où les derniers escarpins Louboutin en 39… Elle ne répondait plus de rien.

Jetant un coup d’œil à Addison, elle se mit à presser un peu le pas. Les deux blondes traversèrent à la limite du pas de course le rez-de-chaussée pour se diriger directement vers les ascenseurs. Madeleine eu tout juste le temps d’intercepter un regard tacite entre plusieurs vendeuse et en vit une brune marcher plus ou moins discrètement à leur suite, pour les accompagner dans leurs achats. Bien sûr, les deux Sang-Bleus avaient été repérées et étiquetées « Habituées du magasin à traiter avec beaucoup d’égards : Gros compte en banque ».

Entrant dans une cage d’ascenseur qui venait d’arriver, les deux amies se dépéchèrent de refermer les portes avant que d’autres clientes ne viennent les déranger. Un peu trop tard cependant, la jeune vendeuse qui les suivait avait eu le temps de se glisser avant que les portes ne se referment.

Mimi la fusilla du regard, tout en répondant à la question d’Addi.

-Et bien, je crois que je vais m’acheter la veste dont je t’avais parlé, ça, c’est sûr, il me la faut ; une robe, je n’ai plus rien à me mettre pour ce soir ; probablement des escarpins pour mettre avec la robe ; et un nouveau top, je te montrerais celui que j’ai vu chez Chloé.
Enfin, bref … Comme d’habitude, quoi…


Détournant enfin le regard de la vendeuse qui relacha son souffle, elle se tourna vers le miroir qui tapissait un mur de la cabine et entreprit de se remettre une couche de rouge à lèvre avec le tube qu’elle avait sorti de son sac. Elle sentait dans son dos le regard des deux autres.

Elle se retourna vivement vers Addison, et reboucha son rouge à lèvre :

-Et toi, tu as envie de t’acheter quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 29
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Sam 5 Mar - 21:44

Addison appuya malheureusement trop tard sur le bouton, la vendeuse qui les suivait en croyant être discrète s’était glisser avec elles dans l’élévateur. Si elle avait été moins bien élevée la blonde l’aurait mangé toute crue mais ils étaient dans un lieu public, en plein jour, il lui fallait faire preuve d’un minimum de tenue. Raziel écouta donc Mimi lui décrire tout ce dont elle avait besoin dans le magasin et comme toujours elle avait une idée précise et inchangeable. Ce n’était presque plus drôle de faire du shopping avec la fille du Rex, Madeleine ne laissait plus beaucoup de place à la spontanéité et prévoyait un peu trop sa vie. Addy pour sa part aimait l’aventure et le hasard, il y avait déjà assez de son père qui lui donnait des ordres et régissait sa vie mondaine pour qu’elle s’impose elle-même des règles. Cependant elle savait qu’il y avait au moins une petite chose qui lui faisait très envie.

« Moi il me faut de la lingerie, LaPerla forcément. Mais je me laisserais surement tenter par autre chose, je n’ai rien pour le brunch de dimanche au Met et vu que c’est avec les collaborateurs de papa, il me faut un ‘‘genre’’. »

Les déjeuners d’affaire de Ryan la déprimaient souvent plus qu’autre chose, car Raziel servait juste de potiche dans ces moments là. C’était le visage d’ange, la petite fille élevé par son papa et ce dernier qui montre qu’il a fait du beau travail, elle est son œuvre d’art, d’ailleurs chacune de celle exposées dans le musée lui sont si précieuse et bla et bla et bla. Bref tout cela pour convaincre les administrateurs qu’ils ont raison de lui donner autant d’argent. C’était barbant et d’une nullité totale. Enfin le vampire n’avait pas le choix, sans les apparences les Sang-d’Argent ne seraient rien.

« Si je puis me permettre… »

« Non vous ne pouvez pas ! »

Coupa Addison lorsque la vendeuse ouvrit la bouche. Elle avait l’intention de leur proposer son aide mais les deux adolescentes n’en avaient absolument pas besoin. Surtout vu la dégaine de celle-ci, elle ne devait rien y connaître dans les gouts de luxe, juste bonne à servir les touristes. Pile lorsque Mimi eut fini de se remaquiller les portes de l’ascenseur s’ouvrirent. Du regard, Raziel fusilla la vendeuse qui donna presque l’impression de s’enfuir en sortant de l’élévateur. C’était si amusant de maltraiter les humains. Avec grâce et volupté, la jeune fille sortie à son tour et repéra un de ses créateurs favoris, Valentino, la dernière collection un peu rétro était tout à fait ce qu’il lui fallait pour son brunch mais en digne bras droit de la reine Madeleine, Addi savait mieux que quiconque qu’elle ne devait pas mener la danse.

« Très bien la veste ou la robe d’abord ? »

Lui demanda la suceuse de sang. La partie allait enfin pouvoir commencer. Déjà toutes les vendeuses de l’étage les avaient repérées et se lançaient des regards assassins. Toutes savaient que les adolescentes avaient les cartes de papa et beaucoup de sous en réserve, et donc une grosse commission pour celle qui les encaisseraient. La guerre était déclarée et pour les blondes une partie de plaisir.

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine 'Mimi' Force
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
avatar

© Crédit Kit : by Am'

Féminin
Messages : 207
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 23
Âge du personnage : 16 ans
Localisation : Manhattan

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Mer 23 Mar - 7:35

L’ascenseur avait ouvert ses portes pile quand il le fallait –comme toujours. Mimi avait tout juste eu le temps de ranger son rouge à lèvres dans son sac. Elle avait apprécié le fighting dans l’ascenseur. La vendeuse avait perdue 1-0, et s’était empressée de quitter les deux filles. C’était un des bons côtés d’Addison. Et une des raisons pour laquelle Madeleine adorait le shopping avec elle : elle avait généralement les mêmes réactions qu’Azraël aurait eu à sa place –selon cette dernière.

Sans se retourner, les deux Sang-Bleus s’engagèrent dans les dédales de l’étage. Les vendeuses les avaient déjà repérées de leur regard de rapace. Madeleine siffla entre ses dents. Tsss… Déjà, elle savait que toutes leur tournerait autour pour saisir l’occasion où elles pourraient « s’incruster » dans leur duo. C’était un des faits avec lequels Mimi avait appris à composer. Elle s’en amusait quand elle avait du temps, mais quand elle était pressée, elle avait plutôt envie de les baffer. Ce qu’elle avait fait. Une fois. Mais la vendeuse l’avait bien mérité.

-La veste Balmain. On tourne à droite.

La reine Mimi donnait ses directives. Elle connaissait le magasin comme sa poche, comme chaque Newyorkaise qui se respecte. Addi avait déjà bifurqué, mais qu’importe. Tant que Mimi avait l’impression de diriger, tout allait bien. Dans leur dos, des vendeuses s’engageaient discrètement, ou tout du moins essayaient, à leur suite. Les deux amies se regardèrent, et d’un accord tacite, décidèrent de faire comme d’habitude : expulser la moindre vendeuse qui tenterait de se mêler à elles.

-Alors, après Balmain, on va chez Chloë pour mon top, puis chez LaPerla, et ensuite on va manger un steak ? (Après un sourire un poil carnassier, elle ajouta)
Tiens, en parlant de nourriture, tu as qui comme familier en ce moment ?

Elles étaient arrivées devant Balmain. Mimi sortit un magazine de son sac en écoutant la réponse de Raziel. Elle se dirigea vers le vendeur le plus proche. Il y avait certes des vendeuses beaucoup plus proche, mais Azraël préférait les vendeurs masculins. Allez savoir pourquoi… Elle se présenta devant lui avec un grand sourire :

-Bonjour, je voudrais savoir si vous auriez la gentillesse de me trouver cette veste (Elle désigna la veste sur la couverture du magasine). En S et en M, vous seriez un amour.

Le vendeur, avec un sourire charmeur, lui répondit par l’affirmative et s’ecplipsa. Mimi attendit qu’Addison la rejoigne.

-Il est plutôt mignon tu ne trouves pas ? Enfin… pour un Sang-Rouge quoi.

Lui dit-elle, songeuse. Elle avait tellement envie de nouveauté en ce moment… Jack ne serait pas content, mais un vendeur de plus ou de moins, qu’est-ce-qui changeait ?! Et celui-là avait un petit quelque chose du parfait familier. Vu sa dégaine, il ne se droguait pas, ce qui était parfait : le sang des drogués était absolument répugnant. Elle reviendrait le voir plus tard -si elle ne remarquait pas un vendeur encore plus mignon avant. Remarquant enfin qu’Addi n’avait pas répondu, Azraël se retourna vers elle.

-Oh, je t’avais interrompue. C’était déjà quoi, le nom de ton Sang-Rouge ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 29
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Sam 2 Avr - 4:28

A peine Mimi avait-elle parlé de sa veste qu’Addison avait entamé son demi -tour pour prendre sur la droite connaissant l’emplacement de tous stands. Il fallait dire qu’elle n’en était pas à sa premier exploration des lieux, loin de là. Elle suivit donc son amie à travers le rayon alors que cette dernière annonçait le programme comme la petite dirigeante qu’elle était. Raziel acquiesça verbalement, elle n’était de toute façon pas franchement en position de dire non, personne ne disait non à Madeleine. Malheureusement la blonde aborda ensuite un sujet sensible, surtout pour Addi, elle ne s’exhibait jamais avec ses familiers parce qu’elle n’en avait que très peu et ensuite le vampire n’avait parlé à personne de Noah et ne comptait toujours pas le faire. Aussi était-elle un peu coincée pour répondre. Apres bien sûr puisque l’adolescente n’en était pas à son premier mensonge, en dire un de plus n’était pas un souci.

« Oh un stagiaire du musée, comme ça je pourrais m’en débarrasser quand il rentrera dans son précieux Kansas ! »

L’Ange savait qu’en prenant une personne sans intérêt Mimi n’irait pas poser trop de question ou fouille en plus puisque cela l’ennuierait plus qu’autre chose. Mais du coup Addison repensa aux groupes de jeunes hommes qu’elle avait remarqué avant d’entrer dans le magasin et elle eut très envie d’aller boire un peu de sang chez un certain brun. Malheureusement avec la fille du Rex dans les pattes c’était impossible ! D’autant plus que la lycéenne tenait à faire profil bas concernant ses familiers. Cela ne concernait qu’elle ! Pour preuve de son désintérêt qui loin de vexer Addy, la rassura, Mimi s’éloigna pour interpeler un vendeur, et pas le plus moche. Raziel, s’avança alors plus doucement, admirant les vêtements alentours. Pas tout à fait son genre mais il y avait pas mal de choses décentes.

La reine de Duchesne revint alors vers la future Sang-d’Argent, du moins elle l’espérait, et ne fut absolument pas surprise que celle-ci lui dise qu’elle en ferait bien son quatre heure. Addison pouvait comprendre ce vendeur avait un postérieur agréable et le reste sans vêtement ne devait pas non plus être dégoutant. Aussi la blonde hocha la tête pour approuver mais elle regretta amèrement de ne pas avoir enchainé directement sur le sujet, car Madeleine revint sur le sujet du familier, elle avait parfaitement entendu ce que la suceuse de sang disait et demandait maintenant un prénom.

« Je ne te l’ai pas encore dis. Il s’appelle Kent mais il n’est pas intéressant, je préfère le shopping sans oublié le steak saignant et puis je suis curieuse de savoir si tu va repartir avec le numéro de se vendeur ! »

Addy espérait bien changer de sujet ainsi et comme un signe du destin, le fameux vendeur revint avec la veste dans les deux tailles demandées, et il les présenta à Mimi. Il ne prêta presque pas attention à Raziel qui ne s’en formalisa pas, du moins pas trop, pas pour l’instant. Elle resta cependant à le dévisager un moment pour le mettre mal à l’aise quitte à faire échoué la vente de son amie, de toute façon elle achèterait la veste, il lui suffisait juste de savoir en quelle taille. Malgré tout la jeune Parker gardait son sourire imperturbable. Elle savait que Madeleine était la reine des abeilles mais il était parfois énervant de passer toujours au second plan. Pour pimenter la partie elle ajouta mine de rien.

« Et pour en revenir à ton union avec Jack, tu sais déjà quelle église tu va choisir parce que j’ai entendu dire qu’ils allaient faire des travaux à la cathédrale St John… »

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine 'Mimi' Force
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
avatar

© Crédit Kit : by Am'

Féminin
Messages : 207
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 23
Âge du personnage : 16 ans
Localisation : Manhattan

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Jeu 14 Avr - 8:02

Madeleine Force était intarissable quand il s’agissait de parler de son union avec Jack, son âme sœur. Elle n’aurait lieu qu’à leur majorité vampirique, c’est-à-dire 21 ans, mais déjà Azraël planifiait tout. La décision la plus critique, outre celle de la liste des invités, était celle du lieu de la célébration. C’était de toute façon hors de question que cela se passe dans une église consacrée : les anges déchus ne pouvaient y entrer, sous peine de se faire griller par Dieu. La mode en ce moment était à qui-trouvera-le-lieu-de-mariage-le-plus-exotique-le-plus-lointain-le-plus-branchés. Les derniers mariés en date avaient emmenés tous leurs invités à Bora-Bora à leurs frais pour une semaine de fêtes. Mais Mimi voulait toujours plus que les autres, c’était dans sa nature. Elle ne voulait pas de déjà-vu. Elle voulait que son union reste dans les annales comme la plus belle et spectaculaire union du siècle. Aussi avait-elle décidé plus ou moins avec Jack et surtout avec son conseiller évènementiel (et oui, à 16 ans, Madeleine avait déjà une armée de conseillers à son service) de célébrer la cérémonie au dernier endroit où l’on s’attendrait à la voir se marier : sa ville, New York. Manhattan. Rares étaient ceux à être dans le secret. Mais Addison, sa très chère amie, était au courant. Azraël n’avait pas pu résister à la tentation de confier son projet à quelqu’un, et l’avis d’Addi représentait pour elle l’avis de Duchesne.

Mais là, Mimi n’avait pour une fois pas envie de s’étendre sur le sujet. En effet, parler de son futur mariage devant son possible prochain petit copain-familier n’était pas la meilleure tactique d’approche selon les critères d’Azraël. Elle se demanda un instant si Addison avait fait exprès. Peut-être. Madeleine avait bien vu les regards qu’elle lui jetait et ce qu’elle en pensait. Grrr… ! Les instincts de chasseur de sang d’Azraël se réveillaient. Si Raziel avait l’intention de lui prendre le vendeur… Ca allait très mal se passer ! Si au départ Mimi n’avait pas l’intention directe de faire du jeune homme son quatre-heures, la concurrence l’avait décidée pour de bon.

-Oui, enfin, tu sais j’ai encore le temps pour réfléchir ! Et puis … Rien n’est fixé…

Madeleine jeta un coup d’œil au vendeur. Il fronçait les sourcils. Oh Oh ! Ce n’était pas bon signe ! Elle se retourna vers le vendeur lui prit les deux vestes des mains et se dirigea vers les cabines pour se regarder dans les grands miroirs. Addison et le vendeur la suivait.

Elle enfila la veste en taille S. Parfait. La veste lui allait parfaitement. Elle se retourna vers Monsieur-le-vendeur-futur-quatre-heures et lui demanda, pour la forme, si cette veste était bien sur elle. La réponse ne la déçut pas. La veste lui allait très bien. Après un dernier coup d’œil dans le miroir, elle décréta :

-Je la prends !

Et elle ajouta avec un clin d’oeil, à l’intention d’Addi mais aussi pour le vendeur :

-Et… tu vois Kent, tout à l’heure ? Il peut venir manger avec nous, si tu veux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 29
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Mar 19 Avr - 21:25

Comme Addison l’avait prévu sa phrase mettait Madeleine dans l’embarras face au vendeur qu’elle voulait. C’était bien fait pour elle, et intérieurement Raziel jubilait. En fond elle savait très bien qu’elle n’avait pas besoin d’un familier supplémentaire et encore moins d’un simple vendeur, elle ne s’accommodait pas de n’importe qui simplement parce qu’ils étaient mignons. Ses standards étaient plus élevés que cela mais la blonde savait à quel point les vampires de son âge et de ce siècle avaient tendance à se comporter de façon frivole comme de simple humain. Et ensuite on se demandait pourquoi les Sang-d’Argent voulait un retour à l’époque de Caligula. Non la réponse était facile, avoir quitté le Paradis n’avait aucun intérêt si ce n’était pas pour régner ailleurs. Mais bien sur Addy devait garder tout cela pour elle et en attendant de pouvoir planter ses crocs dans le cou d’un de ses semblables, l’adolescente s’amusait à les tourmenter.

Et cela avait l’air de marcher que le vendeur grimaçait déjà. Il tendit les vestes à l’attention de Mimi qui fonça les essayer, obligeant le duo à la suivre jusqu’aux cabines. Il fallait véritablement qu’elle fasse son intéressante et son mannequin. La première fut la bonne mais la fille du Rex chercha le compliment auprès de sa proie se qui amusa Raziel. C’était d’un ridicule, Madeleine connaissait d’avance la réponse, aucun garçon ne l’avait jamais repoussé alors pourquoi celui là le ferait-il ?! Soudain la conversation repartie sur le familier imaginaire d’Addison. Cette garce de Mimi avait parfaitement retenu son prénom et le mettait sur le tapis pour décourager le vendeur. Autant porter tout de suite un panneau « déjà prise ». Ainsi le vampire voulait jouer, elles pouvaient être deux.

« Je ne suis pas sûre qu’il aimerait se faire larguer devant autant de monde. »

Croisant les bras sur sa poitrine, l’enfant d’Asmodeus se tourna légèrement vers le vendeur pour lui signifier que la pancarte serait bientôt barrée d’une grosse croix. La jeune fille se demanda si ensuite sa meilleure amie oserait renier son amour pour Jack, juste pour acquérir un nouveau familier. Même par jeu elle ne pourrait pas dire une telle chose, sachant qu’Addison serait susceptible de le répéter. Pour pousser le jeu, la blonde ajouta.

« Oui il y a bien trop de poisson dans l’océan pour que je perde mon temps avec lui…enfin je dis ça mais ça ne doit pas trop te parler vu que dans quelques temps on recevra tous ton invitation pour ton mariage ! »

Ce coup était des plus bas et Raziel le savait très bien mais ce n’était pas comme si sa véritable race s’embarrassait de ce genre de détail. Au moins si après ça, le vendeur continuait de faire les yeux deux à Mimi, la jeune fille saurait qu’il était d’aussi petite vertu qu’elle. Quant à ce fameux jeune homme il était maintenant totalement fixé sur la situation. Du moins Addi l’espérait sinon c’était qu’il n’avait pas grand-chose dans le crâne. Décidément elle et Mimi formait un drôle d’équipe.

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine 'Mimi' Force
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
avatar

© Crédit Kit : by Am'

Féminin
Messages : 207
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 23
Âge du personnage : 16 ans
Localisation : Manhattan

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Dim 15 Mai - 5:11

Mais quelle mouche avait piqué Addison ? Ce n’était pas le genre de la blonde de séduire à tout va : ce créneau était réservé à Mimi. Elle se contentait plutôt d’assister aux parades de cette dernière devant la gent masculine sans jamais vraiment y prendre part. C’était « la fidèle meilleure amie parfaite », d’après les critères d’Azraël, c’est-à-dire qu’elle ne lui faisait pas d’ombre. Elle ne l’avait à vrai dire jamais vue draguer ; elle ne se vantait jamais de ses conquêtes. Un comportement un peu étrange, pour Mimi qui changeait de copain comme de chaussettes. Mais tout compte fait, cela l’arrangeait. Car Madeleine détestait qu’on la concurrence, et pensait qu’Addison avait bien intégré ce principe. Elle n’avait jamais fait mine de vouloir rivaliser avec Mimi, d’ailleurs. Généralement, les gens qui s’y essayaient ne gagnaient pas. La seule personne ayant jamais fait un peu d’ombre à Mimi était Jack son frère, qui était aussi brillant et populaire qu’elle. Mais comme son jumeau, c’était un peu elle, ça ne comptait pas vraiment.

Aujourd’hui cependant, Addison semblait vouloir concurrencer Mimi auprès du vendeur, ce qui ne plaisait pas du tout à cette dernière. Raziel avait déjà un familier, bon sang de bois ! Tandis qu’elle, Madeleine, n’avait pas changé depuis longtemps… Son copain actuel était en fait un ancien familier, qu’elle avait décidé de reprendre : Thomas Prescott, encore un héritier. Et Azraël voulait du sang neuf.

Addison venait d’esquiver habillement la petite proposition en toute cordialité de Mimi. Cette dernière n’avait jamais remarqué à quel point Addi mentait bien et savait tourner les choses à son avantage. La blonde se renfrogna. Ca ne lui plaisait pas du tout. De plus, elle la relançait sur son mariage avec son âme sœur, Jack. Mimi en fut exaspérée au plus haut point. Elle n’aurait jamais pensé que son amie puisse être ironique au point de se servir de son union comme arme contre elle. Azraël trouvait ça fourbe, d’autant plus qu’Addison savait combien son mariage comptait pour elle. Grrr…

Pour rien au monde, Madeleine n’aurait renié son union. En prenant un peu de recul, ce qu’elle eu bien du mal à faire, elle se dit que tout compte fait, elle valait mieux qu’un pauvre vendeur de Balmain… Même si il était craquant. Il était cependant hors de question qu’elle avoue qu’elle laissait tomber un flirt devant la première difficulté. Non, Mimi n’allait pas s’abaisser à ça. Raziel voulait le vendeur ? Eh bien, elle l’aura !

-Oui, tu as raison, répondit-elle avec un petit rire cristallin. Même si ce n’est que dans deux ans, j’ai tellement hâte ! J’espère que toi aussi, un jour, tu trouveras un poisson aussi parfait que Jack… Il y a tellement de choix !

Elle se tourna vers le vendeur qui essayait toujours de faire bonne figure, même si il ne savait visiblement pas sur quel pied danser.

-Tiens, tu ne trouves que mon amie est terriblement jolie ? Et open, à ce qui parait !

Puis, prenant sa veste, elle les laissa en plan et partit payer à la caisse. En doublant toute la queue, bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 29
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Mer 18 Mai - 5:21

Addison fut passablement étonnée de la réaction de Mimi après l’ultimatum du mariage mais elle reconnu dans le jeu de son ami, un habile mouvement pour lui mettre dans la figure que Raziel n’avait jamais trouvé son âme sœur au cours de tous ses cycles. Peut-être parce qu’à chaque fois elle s’arrangeait pour retrouver Asmodeus, ils étaient fait l’un pour l’autre et qu’importe ce qu’en disait les étoiles. En tout cas ce petit jeu amusait drôlement l’adolescente. Elle n’avait pas l’intention de le gagner ou de le perdre, elle souhaitait simplement s’amuser un peu. Torturer les nerfs de Mimi était une activité comme une autre, elle savait qu’ensuite elle pourrait se rattraper et redevenir sa meilleure amie. Même si ce n’était que pour le bien des apparences. Addi apprécia beaucoup moins la dernière remarque d’Azraël au vendeur. Jusque là il n’avait pas été prit à partie et le vampire ne voulait pas savoir ce que pensait le jeune homme, puisqu’en réalité il ne l’intéressait même pas.

Cependant, fâchée, Madeleine prit sa veste et partir d’un pas rageur vers les caisses. Addison laissa échapper un petit rire à l’attention du garçon et elle leva les sourcils de façon significative avant de tourner les talons pour rattraper la jumelle d’Abbadon. Innocemment, comme si Addy ne venait pas de lui prouver qu’elle existait aussi, la jeune fille s’empara de la veste et dit à son amie avec un clin d’œil.

« Aller c’est cadeau, et je ne parle pas seulement de la veste, toi non plus tu n’aurais pas voulu des restes de Julie Andrews tout de même. »

Comme tous les bons joueurs de poker, Raziel avait toujours un As dans la manche et celui-là elle ne l’avait même pas fait exprès ! Ce n’était qu’en voyant l’air embarrassé du vendeur que sa mémoire avait fait clic. Elle l’avait déjà vu ce type quelque part et maintenant elle savait pourquoi. Ainsi l’adolescente espérait avoir son petit quart d’heure de gloire en montrant qu’elle se l’était jouer Superman plutôt que Supergarce. Et puis en général Mimi aimait les cadeaux. Et après cette semi humiliation, Addy pouvait largement se permettre de lui en faire un. Et dans le pire des cas elle expliquerait que son père lui avait encore fait des misères, ce qui serait une conséquence logique de sa mauvaise humeur et de son comportement étrange aujourd’hui. La fille du Rex devait être à même de comprendre ce type de situation, elle savait qu’Addison et Ryan étaient très proches, alors cela ne devrait pas lui paraître plus bizarre que cela, si la blonde décidait de jouer la carte du vilain papa. Des fois s’en était presque trop facile mais la demoiselle avait des siècles de pratique après tout.

« Tu imagine se qu’elle aurait ensuite raconté à Duschesne ! »

Maintenant qu’elle le disait, l’Ange déchu regrettait presque d’avoir laissé son ego se mettre dans la partie. Voir Mimi devenir la riser de l’école aurait pu être très mais très amusant mais ce n’était pas digne de son rôle de meilleure amie, surtout depuis que cette nouvelle, Bliss lui faisait de l’ombre. Elle n’avait pourtant rien d’extraordinaire, et pourtant Madeleine daignait lui accorder tant d’attention qu’Addy passait parfois au second plan. Disons que la petite scène précédente était une sorte de petite vengeance personnelle.

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine 'Mimi' Force
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
avatar

© Crédit Kit : by Am'

Féminin
Messages : 207
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 23
Âge du personnage : 16 ans
Localisation : Manhattan

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Mer 18 Mai - 9:01

Mimi ne se contentait jamais des seconds rôles, et n’appréciait pas qu’on se montre supérieure à elle. Elle n’avait pas beaucoup aimé le comportement d’Addison, malgré le fait que celle-ci soit sa « meilleure amie ». Depuis le début de la séance de shopping, elle trouvait que son amie faisait beaucoup des siennes. Tout d’abord son comportement étrange à propos de son léger refroidissement avec Jack, puis ses remarques un peu cyniques, et enfin cette insistance à vouloir le Sang-Rouge pour elle. Il se passait quelque chose dont Azraël n’était pas au courant ou quoi ?! Peut-être était-ce dû à l’arrivée de Bliss à Duchesne.

Même si elle avait semblée au premier abord complétement à côté de la plaque, la rousse s’était vite révélée un atout pour la reine Madeleine. C’était à la base son père qui lui avait demandé de sympathiser pour ses propres intérêts, mais très vite elles étaient devenue amies. Mimi aimait son humour un peu décalé et son envie de s’amuser. De plus, l’éclat et la beauté de la blonde ressortaient encore plus quand elle était avec sa nouvelle amie. Question de contraste, même si Bliss était bien loin d’être laide. Peut-être qu’Addison était jalouse du rapprochement des deux filles…

Addison et Mimi se connaissaient depuis leur plus tendre enfance, et Azraël la considérait comme son amie la plus fidèle –si elle savait... Elle n’arrivait pas à identifier clairement Raziel dans ses souvenirs, mais elle avait le sentiment confus qu’elle y était. Une certitude, quasiment. Les deux blondes devaient être en cycle ensemble lors de la guerre de Rome, au minimum. Beaucoup de vampires avaient été appelés à cette époque. Toujours est-il que pour Madeleine, même si cette amitié comptait pour elle, elle n’était pas prête à sacrifier son « affection » pour Bliss juste pour conserver celle d’Addi. Mimi détestait se sentir obligée de quelque chose, et si Addison lui posait l’ultimatum, elle choisirait Bliss juste pour montrer à son amie que c’était bien elle, la reine de Duchesne, qui choisissait.

Mais Madeleine fut rassurée sur l’attitude d’Addison quand celle-ci revient vers elle après qu’elle l’ait lâchée au vendeur. La remarque d’Addi n’était pas bête du tout. Maintentant que Mimi y réfléchissait, il lui semblait bien que Julie Andrews avait été la vampire du jeune homme. Pfff… Du second choix, donc. Madeleine adressa un sourire un peu forcé à son amie. Elle n’aimait pas reconnaitre ses torts, elle n’allait donc pas avouer qu’elle convoitait vraiment le vendeur. Azraël n’étant tout de même pas ingrate, elle se remercia d’avoir Addison avec elle, et que celle-ci l’ai sauvée d’une presque catastrophe. En effet, si Mimi avait mordu le Sang-Rouge, non seulement elle se serait empoisonnée, mais en plus Julie Andrews aurait parlé dans son dos à Duchesne. Et ça, Mimi ne le tolèrerais jamais.

-Cette peste aurait trouvé un moyen de me faire punir par le Comité, en plus ! dit-elle à Addison.

Après être restée un peu songeuse, le temps que la caissière de Barney’s emballe la veste dans du papier de soie et la mette dans un grand sac de shopping Balmain, Mimi sortit du corner Balmain et s’adressa à Addi :

-Bon… On va le manger, ce steak ?!

Mimi n’avait pas oublié l’épisode qui venait de se passer, la prétention d’Addison à lui faire de l’ombre et son insistance étrange sur elle et Jack, mais pour ne pas gâcher le plaisir de son steak et du shopping, elle était prête à mettre de côté les évènements de la matinée. Qu’elle avait l’intention de ressortir dès qu’elle aura du temps pour réfléchir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 29
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Lun 30 Mai - 6:07

Addison ne se féliciterait jamais assez d’être un as du mensonge et du retournement de situation. En un clin d’œil et alors que Madeleine aurait pu la détester elle trouvait le moyen de se rattraper aux branches et de faire valoir son amitié auprès de la fille du Rex. Ce petit jeu ne l’amusait plus beaucoup ces temps-ci, d’autant que Raziel n’entretenait pas en ce moment de très bonnes relations avec son père. Mais cela ne l’empêchait pas d’obéir aux ordres qui étaient indirectement donnés par Lucifer lui-même, il lui suffisait juste de pimenter un peu la situation de temps à autres. Comme en se mettant en chasse après la même proie que Mimi. C’était bien trop ennuyant de toujours rester dans l’ombre de cette reine qu’Addison rêvait de détrôner d’un coup de dent. Elle rendit cependant son sourire à son amie lorsque celle-ci reconnu à demi mot que sans la blonde elle aurait été dans de beaux draps.

« La connaissant oh oui surement ! »

Répondit-elle simplement tendit que la caissière emballait le vêtement de Mimi et tamponnait le chèque que l’adolescente lui avait tendu pour payer. Utiliser sa carte de crédit n’était pas une bonne idée, mieux valait qu’Asmodeus soit le compte débiteur de cette petite somme. Les deux filles sortir de cet espace consacré au créateur et Madeleine manifesta son appétit ce qui fit encore plus sourire Addy. Et oui sans ce petit vendeur, il lui faudrait véritablement de la bonne viande rouge et saignante à souhait.

« Je n’attends que ça depuis tou… »

Raziel s’interrompit en sentant une douleur intense au bas de sa nuque, là où aurait l’on pouvait trouver le symbole, la marque du malin chez les Sang-d’Argent ce qu’elle n’était pas encore. Elle plia les genoux et cru qu’elle allait défaillir tant le mal qui la rongeait et parcourait son corps était fulgurant. Qu’était-ce ? Addison n’en avait absolument aucune idée mais une petite voix dans sa tête lui murmurait qu’elle voulait du sang, et pas n’importe lequel. Apercevant Mimi du coin de l’œil, la pupille de Raziel se dilata au maximum et elle senti ses canines s’allonger doucement alors que la lycéenne avait toujours l’impression qu’on lui enfonçait une tige de métal chauffée à blanc dans le cou. Sur le point de s’écrouler, la jeune fille trouva la force nécessaire pour se redresser et attraper son amie par les épaules, comme si elle s’apprêtait à pleurer. Mais au lieu de cela, elle lui agrippa violement les cheveux et le tira en arrière pour dégager la gorge d’Azraël. Oui Addi voulait la mordre, mais ce n’était à ce moment précis ni sa rage ni sa faim qui lui dictait ses mouvements mais la petite voix dans sa tête.

Luttant contre ses pulsions et avec le peu de raison qu’il lui restait, Raziel mit toutes ses forces pour repousser Mimi loin d’elle afin de ne lui faire aucun mal. Ce n’était pas qu’elle n’en avait pas envie mais il ne le fallait pas. C’était trop tôt mais qui pouvait bien lui murmurer de le faire ? A bout, Addison porta les mains à ses tempes où la douleur s’intensifiait plus que dans le reste de son corps. Fermant les yeux, la blonde se laissa aller à la torpeur qui l’envahissait. Le mal au bas de sa nuque, la voix dans sa tête et ses crocs qui la tiraillaient, s’en était trop pour un jeune vampire. Raziel laissa le noir envahir sa vision et son esprit. Son corps mou et sans vie s’effondra sur le sol du grand magasin attirant l’attention des badauds alentours.

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine 'Mimi' Force
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
avatar

© Crédit Kit : by Am'

Féminin
Messages : 207
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 23
Âge du personnage : 16 ans
Localisation : Manhattan

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Lun 30 Mai - 8:42

En route pour le steak ! A peine sa question posée, Madeleine Force était repartie dans les méandres de ses pensées. L’ordre du jour : Avec quoi pourrait-elle porter sa nouvelle veste, payée par la gentille Addi ? Le problème quand on a trop le choix, c’est qu’on ne sait pas se décider. Avec mon top Americain Apparel, ce serait pas mal… Et des Jimmy Choo. Ou alors, avec la robe en dentelle que je me suis achetée la semaine dernière… Mimi avait à peine écouté la réponse de son amie, et n’avait pas remarqué son absence à ses côté, alors qu’elle-même se dirigeait vers le restaurant.

Soudain, Azraël sentit qu’on la tirait brusquement en arrière, par les épaules puis par les cheveux. Elle n’avait pas eu le temps de réagir, tout était allé très vite. Son agresseur semblait vouloir lui briser la nuque, tant il lui courbait la tête en arrière. Elle sentit une haleine tiède sur contre son oreille, puis le souffle se déplaça vers sa gorge. De la même manière que lorsqu’elle s’apprêtait à boire ses familiers. Retrouvant ses réflexes, Azraël se débattit violemment. Elle se retrouva soudainement jetée en avant, par une force qui ne pouvait être humaine.

Elle se retourna immédiatement, les cheveux partant des tous les sens, échevelée et prête à se battre. Son regard s’abaissa au sol, où l'Ange de la Mort vit le corps familier et inerte d’une fille, les cheveux blonds également en bataille. Addi ?! Revenue à son état normal, Mimi se précipita vers son amie, sous les regards stupéfaits des clients du magasin. Leur pauvre cerveau de Sang-Rouge n’avait pas eu le temps de suivre l’action, et ne savait comment réagir. Bientôt la Brume ferait son travail, et tous ces humains croiront avoir assisté à une crise d’épilepsie.

Pour le moment, Madeleine était agenouillée à côté de Raziel qui était tombée dans l’inconscience. Un doute soudain envahi l’esprit de Mimi. Et si Addison est une renégate ? Ce serait terrible ! Jack et elle avait eu une discussion à ce sujet, et il était persuadé que des Sang d’Argent étaient infiltrés parmi eux. Azraël n’était sûre de rien. Mais son amie l’avait littéralement agressée, et était prête à boire son sang. Déterminée, Mimi passa sa main sous la nuque d’Addison, à l’emplacement où les fidèles à Satan portaient un bourrelet de chair en forme d’étoile. Elle palpa la peau sous ses doigts. Rien… Attendez… Azraël cru sentir une sorte de boule, mais en soulevant la tête d’Addison, elle ne vit rien dans son cou.

Momentanément rassurée, Mimi sortit son portable après avoir tenté sans succès de ranimer son amie. Elle était toujours sous le choc de son attaque par Addison, mais elle espérait que tout cela serait résolu. Madeleine avait décidément beaucoup beaucoup de choses auxquelles réfléchir ces derniers temps. Elle composa le numéro du Docteur Pat sur son BlackBerry. C’était la seule personne qui pourrait faire quelque chose pour Raziel.

-Bonjour, je suis Madeleine Force. Passez-moi le docteur Pat, c’est pour une urgence…. Je me fiche que le docteur soit en consultation ! …
Ah, docteur Pat… Il faut que vous veniez immédiatement chez Barney’s, à l’angle de Balmain : une des notre viens d’avoir un comportement très étrange… C’est Addison Parker… A vrai dire, elle vient de me sauter dessus et s’est évanouie… Oui, c’est ça, venez vite !


Mimi raccrocha et retourna vers Addison. Des employés de Barney’s venait tout juste d’arriver avec de l’eau et des draps pliés pour l’installer. S’adossant contre un mur proche, Azraël fixait la silhouette de son amie désormais aux soins du personnel en attendant l’arrivée du Docteur Pat qui l’emmènerait ailleurs. Les yeux dans le vague, Azraël sentait ses cellules grises se mettre à cogiter…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 29
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Ven 3 Juin - 23:14

Lorsque le noir se dissipa de l’esprit plus qu’embué d’Addison cette dernière était allongée sur le côté, dans la position latéral de sécurité, sur le sol de chez Barney’s et un nombre incroyable de personnes virevoltaient autour d’elle. La jeune fille se rappelait avoir tenté de mordre Mimi et eu soudain la nausée en pensant au gout du sang de son amie dans sa gorge. Peut-être qu’un jour cela serait le cas, mais pas pour le moment et surtout pas tant qu’on ne lui en aurait pas donné l’ordre. Raziel savait se montrer rebelle quand il le fallait et elle était loin d’être un enfant de cœur mais jamais elle ne tenterait quoi que ce soit qui puisse froisser Lucifer. Qu’avait-il bien pu se passer. Puis la blonde se rappela de la voix dans sa tête. Cela ne pouvait pas être les âmes des vampires qu’elle aurait déjà tué en aspirant l’entièreté de leur sang. Elle ne l’avait pas encore fait dans ce cycle alors comment ?! De même elle était bien trop jeune encore pour que les esprits se manifestent. Cette journée était un désastre complet. Avec les récents évènements son comportement risquait d’éveiller les soupçons ce qu’Asmodeus ne lui pardonnerait jamais. Faiblement elle tenta d’écarter la rouquine qui était à l’instant penché sur son corps, remarquant peut-être que la lycéenne reprenait ses esprits.

« Elle se réveille ! »

Cria cette fille qui lui rappelait bien trop Bliss pour l’ange soit reconnaissante d’une quelconque aide. Pour le moment tout ce qui l’importait était de se blanchir suite à cela et le plan était déjà en train de s’établir dans sa petite tête. Il suffirait qu’elle se fasse examiner pour que l’on découvre que cela faisait un bon moment qu’elle ne s’était pas nourrie, ce qui jouait en sa faveur et ensuite, Addy n’aurait qu’à parler de la voix. Ce n’était pas forcément le plus intelligent, car cela attirerait encore un peu plus l’attention sur les Croatans. Mais ce qui comptait pour le moment c’était que Raziel sauve sa peau, la faim l’aurait rendue faible et un Sang-d’Argent, les espionnant elle et Mimi aurait tenté de s’en prendre à la fille du Rex à travers Addison. C’était assez machiavélique pour être crédible.

D’ailleurs en parlant de Madeleine, où se trouvait cette peste que le vampire exécrait mais adorait. Tournant la tête dans tous les sens bien que cela lui donna le vertige, Addi chercha son amie du regard. Tout cela n’était véritablement pas bon pour les affaires de son père, Ryan mais ce n’était pas comme si Raziel l’avait fait exprès. Il y avait véritablement quelque chose qui clochait là dedans, jamais auparavant, dans aucun cycle, Raziel n’avait perdu le contrôle de cette façon, alors pourquoi maintenant ?! L’appel du sang serait-il capable de cela ? Peut-être après tout, on en découvrait tous les jours sur les vampires, une nouvelle légende, une abomination, alors une manipulation mentale de plus ou de moins. Faisant ses yeux de chien battu et prenant un air aussi perdu que possible, Addison établi enfin un contact visuel avec Azraël. Sa mission était-elle en danger, aucun moyen de le savoir pour le moment mais le vampire était très inquiet ce qui aidait dans son jeu de fille perdue, dépassée par les évènements. Puis ce fut au tour d’une voix bien connue de se faire entendre.

« Laissez moi passer, je suis médecin. »

Il s’agissait du docteur Pat et Addison comprit que Mimi avait du la prévenir, mais dans quel but exactement c’était un mystère mais maintenant qu’elle était là, Raziel n’avait d’autre choix que de se laisser examiner et peut-être même emportée. La folle vie d’une adolescente en somme, pensa-t-elle amèrement.

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine 'Mimi' Force
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
DUCHESNE- Be the queen or be nothing
avatar

© Crédit Kit : by Am'

Féminin
Messages : 207
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 23
Âge du personnage : 16 ans
Localisation : Manhattan

MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   Sam 4 Juin - 23:49

Depuis presque un quart d’heure, Addison n’avait pas bougé. Mimi non plus, d’ailleurs. Elle était toujours appuyée contre le mur, et regardait les gens s’activer autour de son « amie ». On reconnaissait un établissement de luxe à sa capacité à réagir à toutes les situations, parait-il. Si c’était vrai, Barney’s était très luxueux. Le personnel avait installé Addi latéralement, et ne cessait de vérifier son pouls, sa respiration ou encore la position de sa tête, pour ne pas qu’elle s’étouffe. Madeleine n’avait rien fait, mis à part les prévenir qu’un médecin arrivait. Les clients aux alentours s’arrêtaient pour regarder la scène, et les plus téméraires proposaient leur aide –bien évidemment refusée. Les clients n’étaient pas là pour sauver des vies, mais pour acheter, tout de même !

Azraël réfléchissait à toute allure, ses pensées s’embrouillaient. Elle avait l’impression de se noyer : des réflexions et des souvenirs oubliés refaisaient surface, des questions tournoyaient dans son esprit et restaient sans réponse. Plusieurs questions la taraudaient : Pourquoi Addison l’avait-elle attaquée ? Avait-ce un rapport avec les Sang-d’Argents ? Etaient-ils de retour ? Si oui, y en avait-il dans son entourage ?? Tous ses raisonnements quant à ce qui venait de se passer tournait autour des vampires renégats. Il y aurait pu y avoir d’autres explications, mais son instinct d’ange déchu lui criait que c’était eux. Et Azraël, en tant qu’un des plus fameux anciens généraux de Lucifer, savait reconnaitre l’empreinte de l’Etoile du Matin. Elle avait du mal à se l’avouer, mais ce retour des Croatans l’inquiétait. Il signifiait pour elle la fin de sa vie de jet-setteuse, et le retour des temps de guerre, de trahison et de batailles.

Perdue dans ses pensées et inquiète pour le futur, Madeleine remarqua à peine que Raziel s’était réveillée. Elle s’en rendit compte quand elle sentit un regard se poser sur elle. Clignant des yeux, elle reconnut son amie, et s’avança vers elle. Addison la regardait avec des yeux de chien battu, l’air de vouloir se faire pardonner. Mais Mimi n’était pas encore dans cette attitude-là : elle voulait d’abord savoir. Savoir qu’est-ce qui avait pris Addi. Savoir si les Sang-d’Argents étaient vraiment de retour parmi eux.

Madeleine fut cependant coupée dans sa trajectoire par le Docteur Pat qui arrivait avec son assistante et tout son matériel. Elle attendit qu’Addison fut installée dans le brancard et le docteur partit régler quelques formalités avec le personnel de Barney’s pour aller voir son amie. Allongée, elle n’avait pas très bonne mine et faisait une tête de petite fille perdue. Ca faisait vraiment bizarre de la voir ainsi, elle qui était toujours sûre d’elle, et même prête à piquer un vendeur à Mimi. Cette dernière restait un peu sur ses gardes, mais sera quand même la main de Raziel.

-J’ai appelé Pat, elle va s’occuper de toi… Je… Je te rendrait visite plus tard, d’accord ?

Elle tenta de lui faire un petit sourire qui devait sembler un peu coincé. Son amie sembla le lui rendre faiblement. Azraël n’avait jamais vraiment su s’occuper des malades. Le docteur Pat revint vers elles. Elle parla un peu avec Mimi, voulant en savoir un plus sur ce qui s’était passé. La Sang-Bleu lui décrivit l’action, et pria le médecin de lui donner, si elle arrivait à en avoir, des explications. Après un vague acquiescement, le docteur rejoignit sa malade, souleva le brancard et s’en alla. Madeleine regarda Addison s’éloigner, plantée au milieu du magasin.

Quand le brancard sortit tout à fait de son champ de vision, la belle chaussa ses lunettes de soleil et sortit de Barney’s. Elle décida de rentrer chez elle, quitte à ressortir l’après-midi. Sa matinée shopping avait été assez mouvementée comme ça. Peut-être que Jack était resté au manoir et qu’ils pourraient manger ensemble ce midi, après tout ? Mimi avait besoin de parler à quelqu’un.

* * *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Mélancolie du Vampire || Mimi   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Mélancolie du Vampire || Mimi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» crotti et mimi les p'tites souris
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
» ─ 04. Guide du Petit Vampire et du Petit Lycan.
» Rosen Vampire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Vampires de Manhattan :: 
{°_MANHATTAN
 :: 
{°_Manhattan ~ Centre
 :: {°_Les Centres Commerciaux
-
Sauter vers: