À Manhattan ou à Rio, en Balenciaga ou en Prada.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Medical Art || Mattew

Aller en bas 
AuteurMessage
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 30
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Medical Art || Mattew   Lun 30 Aoû - 23:24

Addison ferma le rideau de la cabine d’essayage pour se dévêtir l’abri des regards indiscrets. Ce jour là elle avait décidé de faire un peu de shopping dans SoHo car une de ses boutiques de luxe favorite se trouvait dans ce quartier mais finalement après deux heures à fouiner, farfouiller, elle n’avait rien trouvé qui lui plaisait vraiment et puis le shopping seule était beaucoup moins intéressant qu’entre copine. Elle retira la jupe et le cardigan de la boutique pour remettre son jean slim bleu ciel et son marcel large en soit blanc écru. Elle remit ses escarpins bleus qui lui faisaient gagner 10 centimètres de hauteur et s’ébouriffa les cheveux avec les doigts avant de sortir de cette espace clos. La lycéenne reprit son énorme sac à main accroché à une patère mais ne prit pas la peine de ramasser la pile de vêtements qu’elle avait essayé et qui remplaçait maintenant le sol de la cabine, après tout les vendeuses étaient là pour ça.

Un portier lui ouvrit la porte du magasin et Addi passa devant lui sans même le saluer, trop occupé à chercher ses énormes lunettes d’aviateur Ray-Ban pour les viser sur son petit nez. Ce n’était pourtant pas dans ses habitudes de chipoter pour des habits, car tout lui allait, même un sac à patate. Mais aujourd’hui rien ne tombait correctement, rien ne mettait en valeur ses rondeur. La blonde savait ce qui la perturbait mais elle ne voulait pas penser aux vampires aujourd’hui, même si depuis le bal des 400, rien n’allait. Que s’était-il passé cette nuit là, la réponse restait une énigme.

Pour oublier ses sombres pensées, Raziel continuait son lèche vitrine en se disant qu’elle pourrait aussi très bien faire un tour dans les galeries d’art du quartier. Cela faisait déjà un moment qu’elle voulait changer les tableaux du salon car au moins deux d’entre eux venaient de conquêtes féminines de son père et cela l’adolescente ne pouvait le supporter. Avançant toujours dans les rue vers la sixième avenue, la blondinette avait l’impression de fendre la foule tant les gens s’écartait sur son passage. Son regard s’arrêta sur un panneau publicitaire pour la chaine de télé des Force. Cela faisait un moment qu’Addy n’avait pas trainé avec Mimi mais il fallait dire que cette dernière était très occupée à tenir son jumeau en laisse en ce moment. Cette pensée ouvrit d’ailleurs l’appétit de Raziel qui rêvait depuis très longtemps de se repaitre du sang de Jack Force même si pour le moment on ne lui en donnait pas l’autorisation.

La jeune fille repéra un vendeur de hotdog bien gras comme elle les aimait un peu plus loin et s’y dirigea donc d’un bon pas. Au moment où elle se décalait pour changer sa direction elle buta contre quelque chose ou plutôt contre quelqu’un et l’adolescente manqua de tomber à la renverse à cause de l’équilibre précaire de ses talons. Par chance, étant un vampire elle put se ressaisir à temps. Elle replaça ses lunettes correctement sur son nez et pesta contre l’inconnu.

« Non mais tu ne peux pas regarder où tu va crétin !! »

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Medical Art || Mattew   Ven 3 Sep - 0:08

Mattew fréquentait une fille depuis deux mois maintenant. Rachelle : jeune fille paumée mais d’agréable compagnie… Ils s’étaient rencontrés dans un bar et avaient passé la nuit ensemble. Depuis, ils se voyaient de temps en temps… Mattew était loin d’être amoureux mais il l’appréciait. Elle avait un petit boulot de femme de chambre dans un pauvre hôtel et ne gagnait pas grand-chose. Elle tentait de joindre les deux bouts en vendant des vêtements pour femme à domicile. Elle était loin d’être exceptionnelle autant d’un point de vue personnalité que physique, mais elle avait du charme et elle se battait malgré sa vie pourrie. Elle ne disait pas grand-chose d’elle mais il savait qu’elle en avait bavé. Et il apprit récemment qu’elle avait un fils de 9 ans ! Cela ne le dérangeait pas. Après tout, ils ne vivaient pas ensemble et il n’y avait rien de sérieux dans leur relation.

Mais un soir, elle lui demanda un service. Elle venait de recevoir des vêtements à vendre et elle n’avait personne pour garder son fils. Elle n’avait pas de quoi se payer une nourrice. Elle lui demanda donc de s’e n occuper le temps d’une matinée. Il avait hésité un instant, puis finit par accepter. Ce n’était qu’un petit service après tout. Et puis, il lui devait bien ça. Elle avait réussi à lui dégoter un téléphone portable tout neuf, gratos, pour remplacer le sien complètement détruit.

Ce matin donc il était venu chercher Steven chez lui. Le début de la matinée se passa silencieusement. Mattew avait décidé d’aller se promener avec lui dans les jardins mais le jeune garçon n’était pas très bavard. Pourtant l’Australien faisait tout pour engager une conversation. Ils dévièrent des parcs et bifurquèrent vers le quartier Soho. Ils virent alors une Porsche garée sur le bord de route et le jeune Steven la dévorait des yeux. Ce fut le déclencheur. Ils avaient enfin trouvé un terrain d’entente et ils n’arrêtèrent pas de discuter de voiture. Mattew qui avait été mécanicien en connaissait en rayon et il fut agréablement surpris de voir à quel point ce jeune garçon se passionnait pour les belles voitures.

L’atmosphère se détendit et l’heure du déjeuner approchait. Mais toujours pas de nouvelles de Rachelle. Steven commençait à avoir faim et il y avait un vendeur de hot dog pas très loin. On ne pouvait pas dire que Mattew appréciait ce genre de cuisine mais il voulait faire plaisir au gamin. Il lui donna alors quelques pièces et lui demanda d’aller chercher deux hot-dogs pendant qu’il téléphonerait à sa mère. Le garçon s’exécuta mais il trébucha en marchant sur son lacet défait. Mattew le vit s’étaler de tout son long, les pièces s’échappant de sa main. Il raccrocha alors aussitôt, avant même d’avoir eu Rachelle et s’avança vers Steven qui s’asseyait par terre pour constater les dégâts. L’Australien s’accroupit alors près de lui et constata qu’il était juste écorché au niveau des paumes. Rien de bien méchant. D’ailleurs, Steven ne pleurait même pas.

Il allait pour ramasser les pièces lorsqu’il fut bousculé par quelqu’un. Mattew perdit l’équilibre mais se rattrapa. A peine fut-il remit debout qu’une jeune fille l’agressait !
Elle aurait dû s’excuser mais au lieu de ça elle l’incendiait ! Autant dire qu’il n’apprécia guère. Pour qui elle se prenait cette pimbêche ? Surtout que sa phrase n’avait aucun sens puisqu’il était statique lorsque l’incident s’était produit !

-Pardon ?! Excuse moi, mais ce n’est pas moi qui ne regarde pas où mettre les pieds !

Steven fut tellement surpris par cette altercation qu’il en oublia de ramasser le reste des pièces.

-T’es gonflée ! Tu me bouscules et tu m’agresses.
Cette fille lui disait quelque chose. Il l’avait déjà vu… Ah oui, il l’avait repéré au lycée. Il détestait ce genre de fille qui se croyait supérieure aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 30
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: Medical Art || Mattew   Jeu 9 Sep - 22:28

Addison aurait probablement pu commettre un meurtre à l’instant même ou l’homme qui avait manqué de lui casser le nez commença à répondre pour se défendre. Qu’importe qu’elle se trouva en plein milieu d’une rue très fréquentée, en plein jour ou quelques autres détails stupides de la vie humaine. Ce brun qui la toisait maintenant du regard méritait de mourir en lui servant de nourriture. Le pire fut quand il surenchérit en se sentant agressé. Helloooo ?! Bienvenue à New York eut envie de lui répondre l’adolescente mais elle ne dit rien trop occupé à serrer les mâchoires pour ne pas lui planter ses crocs dans sa carotide. Ce type ne manquait certainement pas de culot, c’était lui qui était apparu sur son chemin d’un seul coup et avait manqué de lui détruire le visage. Non qu’il aurait véritablement réussit mais c’était pour le principe.

La lycéenne savait aussi très bien qu’elle était en tord mais puisque sa journée était mauvaise et bien cet homme qui la contrariait serait celui qui prendrait pour le reste de la planète. C’était incroyable comme les journées noires de notre Addi pouvaient toutes avoir ce point commun que lorsqu’une seule chose ne va pas tout le reste s’effondre. Elle était désormais prête à parier que son père ne serait jamais rentré à la maison pour l’heure du diner et qu’elle aurait un message du portier lui disant qu’elle avait raté la livraison de son coli venu du Japon et qu’il était donc repartis car il fallait absolument sa signature sur le bordereau. Encore plus agacée à cette idée, Raziel décida qu’il y avait peut-être moyen de s’amuser si seulement elle arrivait à se calmer rapidement. Elle baissa les yeux bien que cela ne se vit pas à travers ses lunettes puis elle prit une grande inspiration avant de lâcher théâtralement son sac à main et se s’accroupir sur le trottoir tout en fondant en larme.

« Pardon, je suis désolée, je crois simplement que ce n’est pas ma journée. »

Cette partie de la phrase n’était pas un mensonge mais le reste l’était. Peut-être que faire culpabiliser ce garçon de s’en prendre à elle pourrait être amusant, au pire les gens alentours croirait qu’il venait de se montrer particulièrement méchante et il y aurait bien un preux chevalier pour la sauver de ce rustre. Addison avait toujours été une très bonne actrice puisque depuis son plus jeune âge elle devait mentir à son entourage, ses copains d’école et l’ensemble de la communauté vampirique. Faire croire au brun qu’elle était simplement dépressive ne relevait pas de la performance difficulté méritant un oscar mais cela ferait beaucoup de bien à la blonde de passé pour une victime un petit moment de pouvoir se plaindre de sa vie.

Elle retira ses lunettes qui cachaient son visage et déjà ses joues étaient inondées d’eau salée puis elle se servit de ses mains pour cacher son visage et continuer à pleurer. Un peu comme les enfants capables de pleurer sur commande pour faire un caprice, le vampire savait très bien faire monter un torrent de larme mais elle ignorait d’où lui venait ce talent. Il ne lui restait plus qu’à voir comment son interlocuteur réagirait face à cette situation. Une part de la jeune fille aurait pu parier qu’il n’aurait aucun scrupule à la laisser ainsi, dévasté au milieu de la rue mais bien sur elle espérait se tromper car ce ne serait pas très amusant d’avoir fait cela pour rien. Evidemment ça ne serait pas vraiment pour rien car un autre idiot finirait par s’inquiété de son sort et Addison s’en offrirait un petit repas. Mais déjà elle pouvait sentir de nombreux regards se poser sur ce couple atypique. Le brun allait-il finir par réagir ou non ?

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Medical Art || Mattew   Ven 17 Sep - 21:41

La jeune femme qui semblait si sûr d’elle, si hautaine, changea du tout au tout en quelques secondes. Elle s’effondra en larmes ! Mattew resta un moment à la regarder pleurer, éberlué par ce changement d’attitude si soudain. Son regard croisa celui de Steven qui semblait aussi désemparé et surpris que lui. Il réalisa soudain qu’ils étaient devenus le centre d’attraction de la rue. Il se positionna alors à la même hauteur que la jeune femme et posa une main réconfortante sur son épaule.

-Allons, ce n’est rien. Il ne faut pas vous mettre dans des états pareils. Je me suis emporté et je m’en excuse.

C’était bien sa veine, il était tombé sur une personne lunatique, voir dépressive ! C’était bien la première fois qu’une telle chose lui arrivait. Il regretta alors à ce moment même la quiétude du bush. Il aurait aimé être à des lieux de ces rues New-Yorkaises !

-Quelque chose ne va pas ? demanda une dame d’un certain âge.
Il était plutôt rare que les New-Yorkais s’inquiètent du sort des autres ! Si c’était le cas, ils évitaient généralement de le signaler. Cette dame était surement curieuse de la situation et elle avait dû imaginer tous les scénarios possibles dans sa tête : une rupture (ceci aurait été vraiment dérangeant sachant qu’ils avaient surement dix ans d’écart), un chagrin, une agression, une dispute etc.…
-Ca va aller, je vous remercie, lui répondit-il le plus aimablement possible.

Il détestait ce « voyeurisme » si courant dans ce genre de société. A la télévision, il n’y avait que ça ! Enfin bon, en ce qui le concernait, il n’en avait pas. Mais il avait vraiment du mal à comprendre ce comportement malsain à vouloir connaître la vie privé des autres. Et à ce moment même, ils étaient les vedettes ! Bref, revenons à nos moutons, ou plutôt, à notre miss.
Mattew ne savait comment s’y prendre pour qu’elle se reprenne. Il pouvait comprendre que ce n’était pas sa journée (il l’avait vécu plus d’une fois), mais éclater en sanglots en pleine rue, voilà qui était des plus gênants ! Il pensa tout de même à lui tendre un mouchoir. Il pouvait au moins faire ce geste. Elle semblait inconsolable. Mattew chercha de l’aide vers Steven mais il haussa les épaules en guise de réponse.


-Allons, je suis vraiment désolé. Cela arrive à tout le monde d’avoir des mauvais jours, moi le premier !

Il aurait aimé partir loin de cette situation, mais il ne pouvait tout de même pas la laisser là, seule.

-Vous désirez quelque chose ? Il regarda autour de lui, il n’y avait que le vendeur de hot-dog. Mais un peu plus loin, il y avait un Café. Un hot-dog ? Un café ? Un chocolat ? Une boisson fraiche ?

Si seulement elle pouvait se relever et s’arrêter de pleurer ! Son maquillage formait des trainées sur son jeune visage. Mais il était certain que ce genre de fille devait avoir sur elle tout son équipement pour ce genre de désagrément. Elle était plutôt attendrissante en cet instant. Elle semblait complètement démunie. Mais elle avait aussi un côté qui exaspérait notre Australien.
Revenir en haut Aller en bas
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 30
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: Medical Art || Mattew   Mar 5 Oct - 21:52

Le temps de réaction du jeune homme fut relativement long, vu depuis Addison qui continuait de faire semblant de pleurer. Enfin elle sentit une main sur son épaule et une voix masculine qui s’excusait. Elle avait gagné et fit un effort surhumain pour ne pas sourire à se moment là mais réduire son torrent de larme à de simples petits sanglots. Mais elle ne releva pas tout de suite la tête car sa victoire sur ce petit homme devait probablement briller encore dans ses yeux. En ce qui la concernait, la lycéenne se moquait bien de ce qu’on pouvait penser de son caprice en pleine rue, ce genre de chose plaisait en général au public en mal de sensation, ces fans de magazines people qui s’ennuie dans leur propre vie. Pour le coup elle s’amusait drôlement bien !

Il y eu une troisième personne qui s’inquiéta de son sort et cette personne voulait peut-être un détail supplémentaire par rapport aux autres spectateurs, il fallait dire qu’ils devaient ressembler à un couple en pleine dispute ou bien quelque chose du même acabit. Le brun se débarrassa vite de la mamie et fini par lui tendre un mouchoir. Raziel se fit la réflexion que la galanterie n’avait donc pas totalement disparue mais bon ce n’était tout de même plus l’époque de l’amour courtois et de ses valeureux chevaliers, choses regrettable à son avis mais que pouvait-elle y faire. Elle prit l’offrande et se moucha discrètement mais avec le minimum de bruit que fait une personne un peu déboussolée. Peut-être parce que l’adolescente ne se calmait pas aussi vite qu’il le pensait, l’homme réitéra ses excuses, ce qu’Addi apprécia. D’autant que cette fois il lui proposait en plus une collation. Essuyant ses larmes qui avaient coulées son maquillage, et la voix tremblotante elle répondit.

« Je…un chocolat…si ça ne vous gênes pas… »

C’était clairement ce qu’on appelait l’hôpital qui se fout de la charité car après une telle scène le vampire osait prendre en compte les sentiments de honte de son interlocuteur. Mais maintenant qu’il s’y était engagé il n’allait plus pouvoir faire demi-tour et quand au gamin qui le suivait comme son ombre, elle trouverait bien un moyen de s’en débarrasser ou de lui trouver une certaine utilité. Pour le moment tout ce que voulait Addison s’était de l’attention, redevenir pendant un moment la princesse qu’elle avait été autrefois. D’accord cela lui avait demandé une très grande concentration et un self-control impressionnant puisque son premier réflexe aurait été de séparer le corps de la tête du brun. Mais cela pourrait s’avérer payant.

Doucement Addy se releva tout en gardant le plus possible une posture un peu timide et affligée. Comme elle avait honte d’elle et de son comportement alors que tout cela n’était qu’un jeu pour elle. La blonde tritura ce qu’il restait du mouchoir et décida de s’excuser à son tour afin de paraître une jeune fille finalement aimable. Elle l’était en réalité mais simplement pas si souvent que ça et uniquement quand les circonstances l’exigeaient. Raziel était bien élevée en somme.

« Je suis désolée, ce n’est pas parce que je passe une sale journée que je dois m’en prendre à vous… »

Ces mots l’avaient presque étranglé et la blonde espérait bien qu’elle aurait plus qu’un chocolat pour cet effort de sa part.

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Medical Art || Mattew   Ven 15 Oct - 5:38

La jeune femme accepta l’invitation de Mattew à son grand soulagement. Il espérait que cela suffirait à lui rendre le sourire et à s’en débarrasser. Il n’allait pas la laisser là mais il n’allait pas non plus passer l’après midi avec elle. Il avait déjà Steven avec lui. D’ailleurs, il n’avait toujours pas de nouvelles de Rachelle. Il avait accepté pour la matinée, mais il ne fallait tout de même pas abuser non plus. Il se retrouvait maintenant avec deux personnes sur les bras. La jeune femme se releva et s’excusa de nouveau.

-Ne vous en faites pas. Ce n’est rien. Pour tout vous avouer, je me suis retrouvé à peu près dans la même situation que vous il y a seulement quelques jours de cela. Allons boire ce chocolat chaud, dit-il en se dirigeant vers le Café.
Ils entrèrent dans le Café et s’installèrent tous les trois à une table.


-Vous êtes au lycée de Duchesne non? Il me semble vous y avoir vu.
Il avait engagé cette conversation sans véritable raison. Il avait juste souhaité éviter de boire leurs chocolats dans un silence pesant.
Une serveuse vint prendre commande.


-Chocolat chaud pour toi aussi Steven?demanda-t-il à l’enfant. Il lui répondit positivement.
-Et bien trois chocolats chauds s’il vous plaît.

A ce moment même, son téléphone sonna. Il jeta un coup d’œil au nom qui s’affichait. Il s’agissait de Rachelle.
-Oui….Bien sûr qu’il est toujours avec moi. On boit un chocolat chaud….(soupir)…Tu plaisantes…Bon très bien. Bye.

Il rangea son téléphone tout en s’adressant à Steven.
-Tu vas rester encore un peu avec moi. Ta mère n’ a pas encore terminé.
-ok, répondit-il. Cela n’avait pas l’air de lui faire extrêmement plaisir, mais cela n’avait l’air non plus de le déranger plus que ça.
Mattew tourna son attention de nouveau vers la jeune femme.


-Désolé. Comme vous pouvez constater, je rend un petit service à une amie. Au fait, moi c’est Mattew, et voici Steven.
La serveuse revint avec les trois chocolats chauds. Mattew la remercia tout en payant l’addition.
Revenir en haut Aller en bas
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 30
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: Medical Art || Mattew   Mar 19 Oct - 7:46

Addison ne fut pas sure de saisir l’allusion quand au fait que le brun s’était retrouvé dans la même situation peu avant. Quoi il avait pleuré en pleine rue et un jeune homme lui avait offert un chocolat ?! C’était bien sa vaine, tomber sur un homosexuel, elle pouvait directement abandonner les effets de cils et la mise en avant de sa poitrine, ça ne servirait à rien et elle pouvait se douter que désormais elle n’aurait rien de plus. C’était un peu du gâchis car ce type était mignon et nul doute que le sans qui coulait dans ses veines était lui aussi délicieux mais ce ne serait peut-être pas très intéressant d’accomplir ce rituel sacré avec un gay.

Quoi qu’il en soit, la blonde suivit l’homme et le petit garçon qui avait l’air de s’ennuyer à mourir vers le fameux café. Rien de bien extravagant et Addy se fit même la réflexion que ce devait être la première fois qu’elle rentrait dans une boutique si…cheap…qu’il était loin l’Upper East Side, mais puisqu’on lui offrait elle n’allait pas non plus faire la difficile. Elle s‘assit à la table et fut surprise par la question. Le brun lui demanda si elle était bien une élève du lycée Duchesne. Comment pouvait-il le savoir, ce n’était pas inscrit sur son front et se n’était pas la seule école privée de Manhattan, d’autant qu’il ajouta l’y avoir vu. C’était bien étrange.

« Effectivement je fais ma scolarité là-bas… »

Une serveuse arrive et le brun commanda trois chocolats. Il était véritablement radin. Addison vivait une crise et elle n’aurait même pas le droit à un gâteau avec de la crème, même un scone aurait suffit. D’accord elle ne déprimait pas vraiment mais cela aurait été sympathique. La conversation fut stoppée par le bip d’un téléphone. L’adolescente en profita pour sortir un petit miroir de son sac pour revoir son maquillage, d’accord elle avait affaire à un homme insensible aux charmes féminins mais ce n’était pas une raison pour ressembler à la dernière des gueuses.

Le coup de fil prit fin et le brun annonça au petit garçon qu’il serait coin encore un moment avec lui puis il expliqua au vampire qu’il rendait service. En somme elle s’en fichait mais plutôt que de répondre honnêtement Raziel lui fit simplement un sourire. Les chocolats arrivèrent et la blonde posa les mains autour de la tasse adorant la sensation de chaud. Elle n’avait pas froid mais c’était un geste de réflexe. Elle fut par contre obliger de répondre aux présentations avec un sourire mais toujours un peu triste pour ne pas perdre son rôle.

« Addison Parker, c’est un plaisir, malgré la première impression… »

Elle prit ensuite une gorgée qui lui laissa une moustache au dessus de la lèvre supérieure. Mais le vampire ne s’en rendit pas compte tout de suite. Au lieu de cela elle préféra relancer la conversation pour savoir comment Mattew savait où elle allait au lycée.

« Et comment savez-vous que je vais à Duchesne, je ne porte pas l’uniforme pourtant… »

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Medical Art || Mattew   Jeu 28 Oct - 22:35

Parker…Parker..Ce nom ne lui était pas inconnu. Pourtant il ignorait jusqu’ici son nom même s’il l’avait déjà vu au lycée. Il avait dû déjà croiser une autre personne se nommant ainsi. Il ne fouilla pas plus dans sa mémoire car elle lui posa une question. Mais il entendit Steven pouffer de rire. Il suivit son regard et aperçu une moustache de lait au dessus de la lèvre d’Addison. Il prit alors une serviette en papier posée sur la table et la tendit à la demoiselle.

-Vous avez une délicieuse moustache, mais vous êtes tout de même plus jolie sans, dit-il en souriant. Je travaille à Duchesne. Je suis cuisinier. Je suis donc le plus souvent inconnu aux étudiants.

En effet, il n’était pas vraiment connu des étudiants puisqu’il se cachait dans sa cuisine. Il comprenait que cela pouvait l’intriguer puisqu’il n’était ni prof, ni surveillant, ni administrateur.
-Et vous désirez vous engager dans quelle voie après Duchesne?
Soudain il vit un visage familier passer devant le café. Malheureusement, ce visage reconnu aussi Matt et fit demi-tour pour entrer. Il s’agissait d’Andy. Cela faisait un bail qu’il ne l’avait pas vu. Et ce n’était pas le moment pour le revoir. Il avait connu Andy lorsqu’il travaillait au Texas et était arrivé avec lui à New-York. Matt s’en sortait plutôt bien pour un gars qui n’avait pas l’habitude des villes. Mais Andy était tombé dans le piège de la drogue. Il était dealer et forcément, il en consommait aussi.

-Hey Matt! Purée ça fait un bail! Wow! Dit-il en s’arrêtant net devant Addison. Bonjour mademoiselle!
Puis il fit une tête bizarre en voyant Steven. Matt ne voulait même pas savoir ce qu’il était en train d’imaginer de cette situation. Sans demander l’autorisation, il vint s’installer près de Mattew.

-Alors mon vieux, j’ai l’impression que tout roule pour toi!

Il se pencha vers lui et ajouta : Elle est un peu jeune mais super canon!
Matt se sentit terriblement gêné pour elle. Andy n’était pas vraiment discret.

-Addison, je te présente Andy, un…ami. Andy, voici Addison.

Il aurait pu préciser qu’il ne s’agissait que d’une connaissance mais il préféra laisser le doute à Andy. Il préférait lui faire croire qu’il s’agissait bel et bien de sa petite amie, ainsi il ne se lancerait pas dans un jeu de drague bien lourd.
Et voici Steven, l’enfant d’une amie.
-Ah ouai d’accord, vous êtes de baby-sitting quoi.
La drogue n’avait vraiment pas arrangé son cerveau!
Revenir en haut Aller en bas
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 30
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: Medical Art || Mattew   Mer 3 Nov - 2:08

Addison fusilla le petit garçon du regard pour avoir osé de moquer d’elle et sa moustache de lait et la jeune fille en profita pour s’insinuer dans son cerveau et lui faire oublier comment on se retient la nuit pour la petite voir la grosse commission. Cela lui apprendrait. Elle attrapa ensuite la serviette que lui tendait Mattew et s’essuya la lèvre supérieure. La blonde l’écouta ensuite dire qu’il travaillait dans les cuisines du lycée. Cela l’étonna car comment avait-il pu reconnaître son visage ainsi ? D’accord c’était un très beau compliment mais tout de même. Comme s’il essayait de garder cette position d’adulte il lui demanda de façon très professionnelle ce qu’elle voulait faire ensuite. C’était une bonne question.

« Je suis en première année alors j’ai encore le temps, mais je crois que je viserai quelque chose en rapport avec l’Histoire. »

Elle lui fit un sourire et prit une seconde gorgée de son chocolat. Mais la conversation fut interrompue par un homme qui salua le brun de façon bruyante. Il s’exprimait de façon vulgaire et Addy décida de suite qu’elle ne l’aimait pas et pas seulement parce qu’il la dévisagea de façon obscène. Toujours comme s’il était chez lui et le bienvenue le dénommé Andy s’installa à leur table avec des propos incorrect. Vu sa réflexion il devait penser que l’adolescente et le cuisto était un couple. Cette pensée amusa la lycéenne, en effet le sang qui coulait dans les veines de Mattew la tentait grandement, car il avait une petite odeur discrètement sucrée.

Andy fit signe à la serveuse et commanda un Irish Coffee, quelle surprise. Puis il esquissa un geste pour s’allumer une cigarette. La blonde n’avait aucun mal à deviner que ce type était accro à quelque chose. Bien sur, sur sa personne les stupéfiants n’avaient aucun effet mais fréquenté l’élite avec des Sang-Rouges fourmillant parmi ses semblables il lui était aisé de reconnaître quelqu’un qui avait abusé des bonnes choses. Addi rangea discrètement ce qu’elle avait de valeur dans son sac, notamment ses lunettes de soleil pour éviter d’éveiller l’intérêt financier de ce cafard.

« On s’entraine avant d’avoir le nôtre ! »

Répondit-elle avait humour et cachant son sourire grâce à sa tasse. Il n’y avait pas de mal à s’amuser un peu et elle était déjà là pour un mensonge, une soi disant crise d’hystérie, un peu plus un peu moins, Raziel n’était plus à ça près. Sa vie entière était un mensonge alors c’était comme une seconde nature chez elle, dire la vérité par contre, ça c’était très très dur ! Fière de sa manigance elle attendit tout sourire les différentes réactions des hommes qui l’accompagnait.

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Medical Art || Mattew   Mer 10 Nov - 23:37

Et bien! On pouvait dire qu’elle était carrément entrée dans le jeu! Steven laissa échapper un rire discret tandis que les deux adultes furent étonnés par la remarque de la jeune fille. Néanmoins, Mattew se reprit bien vite, en buvant une gorgée de son chocolat chaud.

-Vous êtes sérieux? Et vous allez vous marier aussi?

-C’est une éventualité, continua Mattew. Mais nous avons le temps d’y penser. Il faut que Addison soit majeure pour ça.
Là Andy le regarda d’un drôle d’air. Il devait surement penser que Mattew était devenu cinglé. Et pourtant, il était clean, contrairement à lui!

-Fait gaffe au détournement de mineur mec…Conseil d’ami, dit-il d’une voix basse.
*Classe, très classe…* pensa Mattew.


-Et vous êtes ensemble depuis combien de temps.

-Quatre mois
Mattew crut qu’il allait s’étouffer avec son Irish Coffe. Il lui tapota dans le dos pour l’aider à stopper sa toux.
-Quatre mois!…. Et vous pensez déjà au gosse et au mariage?!!
Notre Australien regarda alors la jeune femme qui se tenait assise face à lui et dit:

-C’est la femme de ma vie. Nous sommes fait l’un pour l’autre.

Il se surprit lui-même pour cette prouesse d’acteur. Andy resta à le regarder, hébété. Pour Mattew, cela lui était difficile de garder son sérieux. Il n’avait qu’une envie : éclater de rire!
Fort heureusement, le drogué conclut que cette situation était vraiment bizarre et commença à remettre son manteau.


-oooook. Bon les amoureux, c’est pas le tout, mais je dois y aller.

Il se leva et remercia Mattew pour l’Irish Coffee. Forcément, l’Australien n’aurait pas d’autres choix que de payer.
-Content d’avoir fait ta connaissance Addi! A plus gamin! Et n’oubliez pas de m’inviter au mariage hein! Allez bye!

Sur ce, il sortit du Café, et tout de suite, Mattew se sentit plus détendu. Il put sourire de leur petit manège.

-Vous pensez qu’il a tout gobé? Demanda Steven.
Revenir en haut Aller en bas
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 30
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: Medical Art || Mattew   Jeu 11 Nov - 22:13

Addison aurait pu s’étrangler avec sa boisson chaude tant l’ami de Mattew était stupide. C’était à peine croyable qu’on puisse laisser de telle personne en vie mais avec l’était de ses veine qui pouvait affirmer qu’il avait même un sang buvable. Beurk, pensa la blonde avec dégout. Le nouvel arrivant parla mariage et le brun répondit qu’il avait encore le temps d’y réfléchir car il fallait d’abord que l’adolescente soit en âge de se marier. La pauvre s’il savait qu’en 1776 elle avait été mariée à l’âge de 14 ans à un fils de noble de 18 ans, il en ferait une crise cardiaque mais dans ce monde la convenance n’était plus les mêmes. Mais en réalité avec un accord signé de son père, Raziel et Mattew pouvaient passer devant le maire dès le lendemain. Si tant est qu’ils soient réellement un couple.

Perdue dans ses réflexions, Addi perdit le fil de la conversation et ne reprit la suite qu’au moment ou le cuisinier déclarait qu’elle était la femme de sa vie. Elle sourit. On aurait pu penser que c’était à cause du compliment fait par son supposé fiancé mais elle rigolait surtout du fait qu’il serait pour elle l’homme d’une nuit, et encre il ne fallait pas autant de temps pour vider un corps du liquide vital. Quelque peu effrayé par tant de romance et de plans sur la comète Andy préféra débarrasser le planché, ce qui était une bonne chose. Il réclama d’être invité à la cérémonie et se permit une adresse bien trop familière au vampire qui nota dans un coin de sa tête d’un jour retrouver sa trace pour le saigner comme un porc. L’enfant qui s’amusait de la situation demanda si le drogué était susceptible d’avoir tout avalé.

« Bien sur, les gens comme lui sont si crédule ! Sinon personne n’aurait pu lui faire croire que prendre une dose lui ‘ferait du bien’ »

L’adolescente avait mimé les guillemets avec ses doigts et ses yeux affichaient clairement du mépris. Nombre de ses amis, non Sang-Bleu j’entends, avait recours à l’alcool, aux médicaments et à la poudre pour passer le temps et aucun ne pouvait prétendre au bonheur. Bon elle n’était pas mieux placée qu’eux puisqu’elle s’adonnait aussi régulièrement à son pêché mignon mais contrairement à tous les autres elle n’en mourrait pas. Bien au contraire !

« En tout cas pas question qu’il se pointe à mon mariage, il ferait plus que tâche parmi les invités. »

Coincé entre le directeur de la plus grosse banque internationale et un mannequin professionnel. Oui Addison préférait ne pas imaginer le tableau, du tout. Elle termina son chocolat comme si de rien était alors que même avec Andy partit elle avait continué sur le sujet de plaisanterie. Il fallait dire qu’habituer à mentir, pour la jeune fille parler de tout ça de façon naturelle n’était pas un problème. Elle offrit ensuite un sourire aux garçons comme si leur propre rencontre était un modèle de perfection et elle attendit une réaction à sa déclaration. Si Mattew était véritablement ami avec ce naze, il tenterait un minimum de défendre son honneur non ?

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Medical Art || Mattew   Dim 28 Nov - 23:30

Addison avait apparemment deviné qu’Andy était un drogué. Il ne fallait pas non plus être psychiatre ou médecin pour voir que quelque chose n’allait pas chez lui, mais de là à trouver son point faible… Mattew se demanda si elle avait déjà eu à faire à ce genre de gars. Qui sait, elle avait même peut-être essayé. Mais il avait du mal à l’imaginer en train de sniffer une barre de cocaïne, même s’il ne la connaissait pas.
Il n’apprécia pas vraiment le ton employé par la belle en mentionnant Andy. Certes, il était loin d’être l’invité idéal, voir même l’ami idéal, mais il n’avait pas toujours été comme ça. Inutile d’être autant dédaigneuse!


-Il n’a pas toujours été comme ça. Quand je l’ai connu, il était comme moi…Un jeune homme avec plein de rêves. Mais il a complètement changé depuis que nous sommes arrivés à New-York. Il n’a pas mis longtemps à trouver son filon d’or…mais à quel prix. C’est cette saloperie qui l’a rendu comme ça.

-Tu l’as connu où? demanda le jeune garçon.

-Au Texas. On travaillait pour le même ranch.
Il se souvenait parfaitement du jeune homme qu’il avait rencontré : dynamique, malicieux, rêveur… Son rêve était de venir vivre à New-York. Il avait accomplit ce rêve et avait embarqué Mattew avec lui. Mais aujourd’hui, leurs chemins s’étaient séparés. Il avait bien tenté de raisonner son ami au sujet de la drogue. lui-même étant plus jeune, au Brésil et au Mexique avait prit l’habitude de fumer du cannabis. Il avait arrêté depuis mais il avait toujours cette trace de jeunesse gravée sur son omoplate! Concernant Andy, il n’y avait rien à faire. Il espérait qu’un jour, il reprendrait ses esprits avant que cette saloperie ne l’emporte.

-Il y a toujours une chance qu’il se reprenne… S’il y parvient, alors je l’inviterai à mon mariage…

Mais ce n’était pas près d’arriver! Il avait déjà envisagé le mariage avec une fille…Elena. Il l’avait rencontré au Mexique. Mais il le quitta avant qu’il ait fait sa demande. Aujourd’hui, il ne pensait pas vraiment au mariage. Il préférait vivre au jour le jour. Il n’était pas près de s’engager dans une relation durable…surtout pas à New-York! Il ne comptait pas rester dans cette ville qui l’empêchait de respirer.
La jeune femme avait l’air d’aller mieux maintenant. Elle avait repris de l’assurance! Il fit donc signe à un serveur pour avoir l’addition. Il était temps pour eux d’y aller.

-Bon et bien, on va y aller aussi.
Le serveur vint avec l’addition et Mattew paya le tout.

-Addison, encore désolé pour tout à l’heure. J’espère que tu ne m’en veux plus. En tout cas, on se verra peut-être de nouveau à Duchesne.
Revenir en haut Aller en bas
Addison Parker
Silver Blood wannabe

Silver Blood wannabe
avatar

© Crédit Kit : Aandy

Messages : 275
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 30
Âge du personnage : 15 ans
Localisation : Le Block 122

MessageSujet: Re: Medical Art || Mattew   Ven 3 Déc - 4:00

Addison ne fut nullement surprise de la réponse que lui fit Mattew. Evidemment il sauvait l’honneur de son ami, qui ne le méritait pas d’ailleurs. Un pauvre type sans avenir qui finirait un jour dans le caniveau. La lycéenne le savait par expérience, les garçons dans son genre qui était fier mais faible d’esprit, jamais il n’aurait la volonté de décroché. Et si Raziel avait été amatrice elle aurait pu lui rendre service et le tué elle-même mais elle ignorait à quoi Andy se shootait et elle ne voulait pas de mauvaise surprise, cocaïne oui, héroïne non ! Mais elle pouvait au moins reconnaitre au brin le sens de l’amitié. Malgré le comportement impolie de son ami, il restait de son côté. Mais le vampire ne savait pas si cela comptait comme un bon point ou non. Cela dépendait si l’on regardait ses qualités humaines ou ses capacités à s’entourer des bonnes personnes.

L’enfant s’intéressa aussi à l’affaire et Addi apprit donc que le cuisinier était originaire du Texas. Un grand état mais cela expliquait le côté un peu bouseux, il manquait en effet au jeune homme le raffinement typique de la haute société New-Yorkaise. La preuve en était qu’à Duschesne il occupait un poste quasiment inutile. Si nourrice en viande saignante les apprentis Sang-Bleu. Et encore, beaucoup préfèreraient planter directement dans le coup du brun. Celui-ci ajouta que si son ami était capable de changer alors il aurait une place à son mariage. Alors il faudrait qu’il se trouve une femme et l’épouse vite, il ne restait pas temps de temps que ça à Andy. Pour seule réponse elle haussa les épaules. La conversation n’intéressait plus l’adolescente qui s’était mit l’eau à la bouche avec toutes ses pensées sanguinaires.

D’ailleurs comme si Mattew avait senti qu’il était en danger, il indiqua qu’il était temps pour lui et le petit garçon de partir et plus précisément de rentrer. Addison en était quelque peu déçue, elle n’avait pas encore trouvé quoi faire après cela et elle ne voulait pas encore rentrer à l’appartement. Mais elle ne pouvait pas non plus retenir le jeune homme contre son gré, elle lui offrit donc simplement un sourire et se leva en même temps. La blonde ressortie ses lunettes de soleil qu’elle positionna sur le haut de sa tête. Mattew lui annonça qu’ils se reverraient probablement à l’école et pour ne pas le blesser, alors qu’elle pensait ‘jamais’, le vampire déclara.

« Oui peut-être ! Bon et bien bonne fin de journée ! »

Elle n’avait en réalité aucune envie que ses amies, aussi fausses soit-elles, découvre qu’elle fréquentait un pauvre cuistot de pacotille, mais il fallait avouer qu’avoir une main dans les employés pourrait facilement se révéler utile. On ne savait jamais ce qui pouvait arriver. Elle baissa donc ses verres sur ses yeux, réajusta son sac fourre-tout sur son bras et fit un signe de main avant de tourner les talons. Cette après-midi avait été pour le moins intéressante et pleine de rebondissement !

_________________

« IMMORTAL »
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
You're insecure, I can see the fear that breeds in your heart. Where will you run? Where will you hide? I see the blood drip from your eyes. Who will survive? You can't kill me. I'm immortal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Medical Art || Mattew   

Revenir en haut Aller en bas
 
Medical Art || Mattew
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FRANKOFOU RENAULT BAY ANBILANS , MINIBIS, VEYE YO POU DETOUNMAN
» bonjour du 2 petibelge
» Visite médicale des femmes n° 2 infirmière Sate
» Task Force medical pour detruire l'etude sur le SIDA
» Tous au bal de noël 2005 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Vampires de Manhattan :: 
{°_MANHATTAN
 :: 
{°_Les habitations
 :: {°_Soho
-
Sauter vers: